Laurent Cotelle

1792 - 1874

Informations générales
  • Né le 6 septembre 1792 à Quiers (Loiret - France)
  • Décédé le 4 octobre 1874 à Quiers (Loiret - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
IVe législature
Mandat
Du 4 novembre 1837 au 2 février 1839
Département
Loiret
Groupe
Tiers parti
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
Ve législature
Mandat
Du 2 mars 1839 au 12 juin 1842
Département
Loiret
Groupe
Tiers parti
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
VIe législature
Mandat
Du 9 juillet 1842 au 6 juillet 1846
Département
Loiret
Groupe
Tiers parti

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député de 1837 à 1846, né à Quiers (Loiret), le 6 septembre 1792, mort à Quiers le 4 octobre 1874, il appartenait à une famille de jurisconsultes. Il s'établit à Paris comme notaire, rue Saint-Denis, et devint maire du 6e arrondissement (qui comprenait alors les quartiers des Lombards, de Saint-Martin-desChamps, du Temple et de la Porte-Saint-Denis.)

Partisan dévoué de la Charte de 1830, il fut élu député, le 4 novembre 1837, dans son pays natal, par le 5e collège du Loiret (Montargis), avec 204 voix sur 335 votants et 433 inscrits. Il siégea au centre gauche, et vota avec le tiers-parti contre le ministère Molé. « Il n'a pas cru pouvoir appuyer, écrivait la Biographie politique et parlementaire des députés, la politique compromettante du cabinet du 15 avril. Il a repoussé l'adresse et a dignement répondu ainsi aux espérances de ses commettants. »

Réélu dans la même circonscription, le 2 mars 1839, puis le 9 juillet 1842, par 207 voix sur 400 votants et 443 inscrits, contre 188 au général de Salles, il continua de suivre à la Chambre les inspirations de MM. Thiers et Ganneron, et vota contre l'indemnité Pritchard et pour la proposition relative à la réduction du nombre des députés fonctionnaires. Il rentra en 1846 dans la vie privée.

Il était officier de la Légion d'honneur (29 avril 1847).

Date de mise à jour: juillet 2014


Retour haut de page