Alexandre, Bernard, Pierre de Froissard

1769 - 1847

Informations générales
  • Né le 29 juin 1769 à Dôle (Jura - France)
  • Décédé le 5 mars 1847 à Paris (Paris - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IIIe législature
Mandat
Du 6 mars 1824 au 4 novembre 1827
Département
Jura
Groupe
Extrême-droite

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député de 1824 à 1827, pair de France, né à Dole (Jura) le 29 juin 1769, mort à Paris le 5 mars 1847, il était issu d'une ancienne famille de la Franche-Comté, les Froissard-Broissia, et était fils de « messire Claude-Bernard Flavien, marquis de Froissard, officier au régiment des gardes françaises du roi, et de dame Claude-Françoise-Marie-Gabrielle de Mailly, son épouse ».

Il suivit, comme son père, la carrière militaire. Attaché à l'ancien régime, il émigra dès le début de la Révolution, servit dans l'armée des princes, et, rentré en France sous le Consulat, ne prit aucune part aux affaires publiques jusqu'à la Restauration.

Il avait le grade de lieutenant-colonel, et le titre de gentilhomme honoraire de la chambre du roi, quand il fut élu, le 6 mars 1824, député du Jura, au collège de département, par 84 voix (109 votants, 147 inscrits), contre 13 à M. Jobez. Le marquis de Froissard siégea à droite et vota avec les « ultras ».

Il ne quitta la Chambre des députés que pour entrer (5 novembre 1827) à la Chambre des pairs, où il soutint de ses votes, jusqu'en 1830, la monarchie de Charles X. Il se retira pour ne point prêter le serment à Louis-Philippe. Conseiller général du Jura.

Retour haut de page