Joseph, Victor, Antoine, Gabriel de Lacroix

1802 - 1863

Informations générales
  • Né le 13 avril 1802 à Ponteilla (Pyrénées-Orientales - France)
  • Décédé le 7 mars 1863 à Montpellier (Hérault - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
IIIe législature
Mandat
Du 21 juin 1834 au 3 octobre 1837
Département
Pyrénées-Orientales
Groupe
Majorité ministérielle

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député de 1834 à 1837, né à Ponteilla (Pyrénées-Orientales) le 13 mars 1802, mort à Montpellier (Hérault) le 6 mars 1863, il fit de bonnes études classiques et fut reçu avocat en 1823. Libéral sous la Restauration, il fut nommé, le 4 septembre 1830, procureur du roi à Perpignan, et occupa ce poste jusqu'au 12 octobre 1832, époque à laquelle il fut président du tribunal civil.

Tout dévoué au gouvernement de Louis-Philippe, M. de Lacroix fut élu, le 21 juin 1834, député du 3e collège des Pyrénées-Orientales (Prades), par 62 voix (117 votants, 150 inscrits), contre 52 à M. Escanyé. Il vota avec la majorité ministérielle et appartint à plusieurs commissions importantes.

M. de Lacroix ne fut pas réélu en 1837. Il se représenta également sans succès lors de l'élection partielle motivée, le 1er juillet 1838, par la nomination de M. Parès aux fonctions de procureur général près la cour de cassation. M. Parès fut réélu député par 115 voix, et M. de Lacroix n'en obtint que 81.

Conseiller général des Pyrénées-Orientales, conseiller municipal de Prades, M. de Lacroix fut suspendu de ses fonctions, comme magistrat, ainsi que tout le tribunal, après la révolution de 1848 ; mais la réaction de 1849 lui valut le titre de conseiller à la cour d'appel de Montpellier. Il en remplit les fonctions jusqu'à sa mort (1863). Chevalier de la Légion d'honneur.

Retour haut de page