Géraud, Antoine, Hyppolyte de Murat

1779 - 1854

Informations générales
  • Né le 22 juin 1779 à Vic-le-Comte (Puy-de-Dôme - France)
  • Décédé le 23 janvier 1854 à Vic-le-comte (Puy-de-Dôme - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IVe législature
Mandat
Du 14 mai 1829 au 16 mai 1830
Département
Nord
Groupe
Centre droit
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
Ire législature
Mandat
Du 23 juin 1830 au 19 août 1830
Département
Nord
Groupe
Centre droit

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député de 1829 à 1830, et pair de France, né à Vic-le-Comte (Puy-de-Dôme) le 22 juin 1779, mort au château d'Enval, commune de Vic-le-Comte (Puy-de-Dôme) le 23 janvier 1854, « fils de haut et puissant seigneur François, vicomte de Murat, chevalier, seigneur d'Enval, chevalier de l'ordre royal et militaire de Saint-Louis, et de haute et puissante dame, Madame Josèphe-Jeanne-Baptiste-Antoinette de Tinseau », il entra dans la vie publique à la seconde Restauration.

Successivement sous-préfet de Châtillon-sur-Seine le 2 août 1815, préfet de l'Aveyron le 8 juillet 1818, préfet des Côtes-du-Nord le 19 juillet 1820, du Nord le 9 janvier 1822, de la Seine-Inférieure le 30 mars 1828, chevalier, officier puis commandeur (1827) de la Légion d'honneur, il fut élu député le 14 mai 1829, dans le 2e arrondissement électoral du Nord (Hazebrouck), en remplacement de M. de la Basecque démissionnaire, par 157 voix (278 votants, 317 inscrits), contre 117 à M. Dequeux-Saint-Hilaire. Il siégea au centre droit, et vota contre l'adresse des 221.

Réélu, le 23 juin 1830, par 194 voix (213 votants, 329 inscrits), il vit, le 19 août, son élection invalidée, et se représenta devant ses électeurs, le 21 octobre de la même année; mais il échoua avec 74 voix contre 146 à l'élu, M. Warein. Il disparut pendant quelques années de la vie politique, et fut nommé pair de France le 15 décembre 1841. Il ne se fit remarquer ni à la Chambre des pairs ni à celle des députés.

Date de mise à jour: octobre 2015


Retour haut de page