Aimé, Pierre, Honoré Sévin-Mareau

1786 - 1868

Informations générales
  • Né le 5 septembre 1786 à Gidy (Loiret - France)
  • Décédé le 18 juillet 1868 à Orléans (Loiret - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
Ire législature
Mandat
Du 21 octobre 1830 au 31 mai 1831
Département
Loiret
Groupe
Centre
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
IIIe législature
Mandat
Du 21 juin 1834 au 3 octobre 1837
Département
Loiret
Groupe
Majorité ministérielle
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
IVe législature
Mandat
Du 4 novembre 1837 au 2 février 1839
Département
Loiret
Groupe
Majorité ministérielle
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
Ve législature
Mandat
Du 2 mars 1839 au 12 juin 1842
Département
Loiret
Groupe
Majorité ministérielle
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
VIe législature
Mandat
Du 9 juillet 1842 au 6 juillet 1846
Département
Loiret
Groupe
Majorité ministérielle

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député de 1830 à 1831 et de 1834 à 1846, né à Gidy (Loiret) le 5 septembre 1786, mort à Orléans (Loiret) le 18 juillet 1868, négociant à Orléans, maire et président du tribunal de commerce de cette ville, il fut élu, le 21 octobre 1830, député du 1er arrondissement électoral du Loiret (Orléans), en remplacement de M. de Cormenin démissionnaire, par 334 voix (560 votants, 803 inscrits), contre 200 à M. Cournol ; il parut alors se ranger dans l'opposition, ne se représenta pas en 1831, et fut ensuite successivement réélu dans le 3e du même département (Orléans extra-muros), le 21 juin 1834, par 184 voix (312 votants, 393 inscrits), contre 127 à M. Jousselin ; le 4 novembre 1837, par 226 voix (378 votants, 511 inscrits); le 2 mars 1839, par 266 voix (445 votants); le 9 juillet 1842, par 239 voix (442 votants, 589 inscrits), contre 203 à M. Danicourt.

M. Sévin-Mareau avait pris place parmi les ministériels : il fut un des 221 députés qui soutinrent le cabinet Molé en 1839, et il vota pour la dotation du duc de Nemours, pour les fortifications de Paris, pour le recensement, contre les incompatibilités, contre l'adjonction des capacités, pour l'indemnité Pritchard et contre la proposition sur les députés fonctionnaires. Il quitta la vie politique aux élections de 1846.


Retour haut de page