Marcel, Ernest, Jean, Marie Arnould

1891 - 1955

Informations générales
  • Né le 8 juin 1891 à Epinal (Vosges - France)
  • Décédé le 18 avril 1955 à Paris (Paris - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
XIIIe législature
Mandat
Du 28 novembre 1926 au 31 mai 1928
Département
Vosges
Groupe
Non inscrit

Biographies

Né à Epinal le 8 juin 1891, mort le 18 avril 1955 à Paris.

Député des Vosges de 1926 à 1928.

Arnould était agent d'affaires quand il fut mobilisé au début de la guerre 1914-1918.

Après les hostilités il consacra une grande partie de son activité aux associations d'anciens combattants. C'est d'ailleurs sur une liste républicaine indépendante d'anciens combattants qu'il se présenta aux élections partielles du 28 novembre 1926 ouvertes pour pourvoir au remplacement des députés Mathis, décédé et Flayelle, élu Sénateur. Arnould (ainsi que son colistier Barbier) fut élu à une écrasante majorité, et devint membre de la Commission d'assurance et de prévoyance sociales et de la Commission des régions libérées. N'appartenant à aucun groupe, il déposa une proposition de loi tendant à accorder aux orphelins de père et de mère et dont le père était ancien combattant, la qualité de pupille de la Nation (1927) puis une seconde proposition tendant à accorder ce droit à tous les enfants d'invalides (1927).

Il rapporta le projet de loi tendant à modifier la législation concernant les allocations en faveur de certaines catégories de victimes d'accidents du travail (1927), et la proposition de loi Durafour tendant au relèvement des majorations de rente accordées aux mutilés du travail (1928).

Aux élections générales de 1928, Arnould fut battu au second tour dans sa circonscription par Marc Rucart qui l'emporta de 325 voix seulement. Arnould abandonna alors la politique pour reprendre la direction de ses affaires.

Il mourut à Paris en son domicile du boulevard Voltaire le 18 avril 1955.




Né le 8 juin 1891 à Épinal (Vosges)

Décédé le 18 avril 1955 à Paris

Député des Vosges de 1926 à 1928

(Voir première partie de la biographie dans le dictionnaire des parlementaires français 1889-1940, tome I, p. 400).

Marcel Arnould, ayant abandonné toute activité politique dès 1928, se consacre à ses affaires. Il meurt à Paris en son domicile du boulevard Voltaire, le 18 avril 1955. Il est alors président de la Fédération nationale des groupements d'agents immobiliers et des mandataires de ventes de fonds de commerce.

Marcel Arnould était chevalier de la Légion d'honneur, titulaire de la croix de guerre 1914-1918 et officier du mérite commercial.


Retour haut de page