Jean, François, Sigismond Duffau

1853 - 1939

Informations générales
  • Né le 24 février 1853 à Fieux (Lot-et-Garonne - France)
  • Décédé le 24 mai 1939 à Fieux (Lot-et-Garonne - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
Xe législature
Mandat
Du 8 mai 1910 au 31 mai 1914
Département
Lot-et-Garonne
Groupe
Gauche radicale

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1889 à 1940 (Jean Jolly)

Né le 24 février 1853 à Fieux (Lot-et-Garonne), mort le 24 mai 1939 à Fieux.

Député du Lot-et-Garonne de 1910 à 1914.

En 1898, Duffau maire et notaire de Moncrabeau, conseiller général de Francescas, radical, se présentait contre Jean Darlan, Ministre de la Justice en 1896-1897. Le 8 mai 1898, dans l'arrondissement de Nérac, Duffau obtenait 1.661 voix contre 4.512 à Darlan et 4.806 à Lagasse qui fut finalement élu au scrutin de ballottage du 22 mai. Duffau ne se représenta pas en 1902, mais seulement en 1906 où il fut à nouveau battu par Lagasse.

Aux élections générales du 24 avril 1910, Duffau obtenait 4.667 voix contre 5.373 à Lagasse, député sortant qui devait être battu le 8 mai, par 6.004 voix contre 6.607 à Duffau qui se présentait comme « républicain radical agricole », et s'engageait en particulier à défendre les intérêts des régions agricoles du Midi, contre ceux des régions industrielles du Nord.

Inscrit au groupe de la gauche radicale et membre de la Commission de législation fiscale et de la Commission des économies, il prit part notamment à la discussion du budget de l'Agriculture de l'exercice 1911 et à celle du budget de 1912, sur plusieurs points de politique fiscale. Il intervint en 1914 au sujet de l'aménagement du régime douanier des produits marocains importés en Algérie.

Aux élections générales du 26 avril 1914 il n'arriva qu'au second rang avec 2.842 voix sur 11.873 votants derrière Rontin qui obtenait 3.243 voix ; il y avait encore ballottage. Au second tour, le 10 mai, Duffau réduisit quelque peu son retard, mais il fut battu en définitive avec 4.053 voix contre 4.260 à Rontin, sur 12.744 votants.

Il ne se présenta plus aux élections législatives. Il mourut à l'âge de 86 ans. le 24 mai 1939 à Fieux, où il était né.


Retour haut de page