Eugène Genet

1850 - 1904

Informations générales
  • Né le 20 avril 1850 à Chalon-sur-saône (Saône-et-Loire - France)
  • Décédé le 21 avril 1904 à Condrieu (Rhône - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
VIe législature
Mandat
Du 3 septembre 1893 au 31 mai 1898
Département
Rhône
Groupe
Radical-socialiste
Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
VIIe législature
Mandat
Du 22 mai 1898 au 31 mai 1902
Département
Rhône
Groupe
Radical-socialiste
Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
VIIIe législature
Mandat
Du 27 avril 1902 au 21 avril 1904
Département
Rhône
Groupe
Radical-socialiste

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1889 à 1940 (Jean Jolly)

Né le 20 avril 1850 à Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire), mort le 21 avril 1904 à Condrieu (Rhône).

Député du Rhône de 1893 à 1904.

Après ses études supérieures à la faculté de Lyon, Eugène Genet est licencié en droit et s'établit notaire dans l'Isère.

Il est alors adjoint au maire de Saint-Jean-le-Bournay (Isère), suppléant du juge de paix et, déjà intéressé par la politique, il crée l'association républicaine du canton.

Après avoir abandonné son étude de notaire, il se présenta aux élections législatives de 1889 dans la 9e circonscription du Rhône, en concurrence avec M. Prenat, conservateur, et M. Guyaz, républicain.

Il obtint 4.775 voix et se désista au second tour par discipline républicaine. Propriétaire à Condrieu (Rhône) il devient bientôt maire de cette commune, conseiller général, membre des comices agricoles de Villeurbanne et de Givors.

Il se représenta aux élections législatives et fut élu le 3 septembre 1893 au scrutin de ballottage, par 8.751 voix contre 8.728 à M. Prenat, député sortant, membre de la droite, son ancien concurrent.

Au premier tour de scrutin M. Prenat obtint 7.881 voix, M. Genet 6.352 et M. Nony, socialiste, 4.391 voix.

A la Chambre des députés il appartint aux commissions du commerce, de l'octroi et des immeubles des séminaires. Il rapporta le projet de loi autorisant la ville de Valence (Drôme) à changer l'affectation de fonds d'emprunt. II était inscrit au groupe de concentration républicaine.

Réélu le 22 mai 1898, au second tour de scrutin, il obtint 12.313 voix contre 11.080 à M. Prenat, toujours son concurrent, sur 31.781 inscrits et 23.521 votants.

Inscrit au groupe radical-socialiste de la Chambre des députés il fut membre de la commission du commerce et de l'industrie et déposa une proposition de loi d'intérêt local.

Aux élections générales de 1902 il se représenta, toujours dans la 9e circonscription du Rhône et fut encore réélu par 9.495 voix contre 6.589 voix à M. Jossier 547 voix à M. Legouhy, sur 21.031 inscrits et 16.755 votants.

Il appartint à la commission de la comptabilité de la Chambre des députés et resta inscrit au groupe radical-socialiste.

Devenu vice-président du Conseil général, il mourut le 21 avril 1904, en cours de mandat.

Durant toute sa carrière politique, M. Genet refusa toute distinction honorifique.


Retour haut de page