Adrien, Jean Gouyon-Beauchamps

1855 - 1916

Informations générales
  • Né le 4 janvier 1855 à Pontours (Dordogne - France)
  • Décédé le 14 octobre 1916 à Pontours (Dordogne - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
Xe législature
Mandat
Du 5 mai 1912 au 31 mai 1914
Département
Dordogne
Groupe
Action libérale

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1889 à 1940 (Jean Jolly)

Né à Pontours (Dordogne) le 4 janvier 1855, mort à Pontours le 14 octobre 1916.

Député de la Dordogne de 1912 à 1914.

Adrien Beauchamps fît ses études de médecine et fut reçu docteur à Paris, en 1879. Il s'installa à Pontours dont il devint maire en janvier 1881 - il devait le rester jusqu'à sa mort.

Elu conseiller général du canton de Cadouin à la fin de la même année, il s'attacha à la restauration du cloître de l'Abbaye cistercienne de Cadoin ainsi qu'à la conservation des ruines du château des Gontaut et de Seguin de Basdefols.

Il fut élu député de la première circonscription de Bergerac à l'élection partielle du 28 avril 1912, au deuxième tour de scrutin, en remplacement du vicomte Anne de la Batut, élu sénateur le 7 janvier. Il fut nommé membre de la Commission des économies.

Au cours de son mandat, Adrien Beauchamps s'intéressa surtout à l'agriculture. Il participa à la discussion de la proposition de loi tendant à attribuer .aux chemins ruraux les contingents communaux affectés aux routes départementales (1914) et demanda, lors de la discussion du Budget de 1914, la poursuite des essais de niagaras électriques (appareils de protection contre la grèle). Il échoua aux élections générales de 1914.

Quand la guerre éclata, il prit du service, à 59 ans, dans le corps médical et fut envoyé à Dugny. Victime d'une crise cardiaque, il fut transféré à l'arrière, puis dans son pays natal où il mourut le 14 octobre 1916.


Retour haut de page