François Joly

1872 - 1944

Informations générales
  • Né le 9 octobre 1872 à Plélan-le-grand (Ille-et-Vilaine - France)
  • Décédé le 8 mai 1944 à Bruz (Ille-et-Vilaine - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
XVIe législature
Mandat
Du 3 mai 1936 au 31 mai 1942 *
Département
Ille-et-Vilaine
Groupe
Républicains indépendants et d'action sociale

* : Un décret de juillet 1939 a prorogé jusqu'au 31 mai 1942 le mandat des députés élus en mai 1936

Biographies

Né le 5 octobre 1872 à Plélan-le-Grand (Ille-et-Vilaine).

Député de l'Ille-et-Vilaine de 1936 à 1942.

C'est parce qu'il avait échoué de peu aux élections générales de 1932 que François Joly décide de solliciter à nouveau les suffrages des électeurs de la 2e circonscription de Rennes lors des élections de 1936.

Maire de Bruz, docteur en médecine, il jouit d'une certaine notoriété dans sa circonscription, Surtout, la coalition du Front populaire permet à cet homme de droite de rallier des voix qui, en d'autres circonstances, auraient pu se porter sur d'autres candidats. Présenté par le groupe des républicains indépendants et d'action sociale, favorable à une politique d'ordre, il fait campagne contre «Blum et drapeau rouge».

Il est élu le 3 mai 1936 au deuxième tour, avec 10.871 voix, battant à la fois le député sortant, Thébault qui ne recueille au premier tour que 3.633 voix et le candidat du Front populaire, Quessot ; qui obtient au deuxième tour 7.734 voix.

A la Chambre des députés, il fait partie des commissions de l'hygiène et de la santé publique, pour lesquelles le qualifiait sa profession, mais aussi de la commission des finances et de la commission des postes.

Il se déclare partisan d'une réforme électorale qui assurerait notamment la représentation proportionnelle intégrale, le vote familial et l'égalité de représentation entre les circonscriptions.

Le 10 juillet 1940, à Vichy, il vota les pouvoirs constituants au maréchal Pétain.



Né le 5 octobre 1872 à Plélan-le-Grand (Ille-et-Vilaine)

Décédé le 8 mai 1944 à Bruz (Ille-et-Vilaine)

Député d'Ille-et-Vilaine de 1936 à 1942

(voir première partie de la biographie dans le dictionnaire des parlementaires français 1889-1940, tome VI, p. 2029)

Maintenu dans ses fonctions de maire de Bruz pendant l'occupation, Francis Joly meurt le 8 mai 1944 lors d'un bombardement aérien de sa commune, au cours duquel son épouse, sa fille et quatre de ses petits enfants trouvèrent également la mort.



Retour haut de page