Edouard, Jean, Marie Labes

1881 - 1959

Informations générales
  • Né le 3 novembre 1881 à Lestelle (Basses-Pyrénées - France)
  • Décédé le 15 octobre 1959 à Lestelle (Pyrénées-Atlantiques - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
XIIIe législature
Mandat
Du 11 mai 1924 au 31 mai 1928
Département
Morbihan
Groupe
Gauche radicale

Biographies

Né le 3 novembre 1881 à Lestelle (Basses-Pyrénées).

Député du Morbihan de 1924 à 1928.

Agrégé des lettres, licencié en droit, Edouard Labes fut professeur au lycée-de Lorient puis avocat au barreau de cette ville où il gravit les degrés successifs d'une classique carrière politique. Conseiller municipal en 1912, il devint maire en 1919, marquant sa gestion communale par d'importants travaux d'aménagement du port. Elu conseiller général en 1920, il se présenta à la députation aux élections du 11 mai 1924 sur la liste d'union républicaine. Il emporta un siège en obtenant personnellement 44.828: suffrages sur 112.523 exprimés.

Inscrit au groupe de la gauche radicale, il siégea à la commission d'assurance et de prévoyance sociales, à la .commission de la marine marchande dont il assura la vice-présidence, à celle de la marine militaire, puis, en 1926, à celles des marchés et spéculations.

Il ne cantonna pas son activité parlementaire dans un domaine limité. Il déposa des propositions ou rapporta sur des sujets tels que l'amortissement de la dette à court terme, le crédit maritime mutuel, les indemnités de dommages de guerre, les tarifs préférentiels appliqués au transport du charbon des mines du Nord et de l'Est.

Il tenta de faire renouveler son mandat aux élections d'avril 1928 en sollicitant la confiance des électeurs de la 1re circonscription de Lorient, sous l'étiquette radicale-socialiste. Mais les résultats du premier tour ne lui furent pas favorables puisqu'il n'obtint que 2.713 voix contre 5.368 à Pierre Bouligand, également radical-socialiste, 4.014 à L'Hévéder (S.F.I.O.), 3.089 à Gaultier de Kermoal (U.R.D.) et 810 à Guyot (communiste). 30 électeurs lui manifestèrent leur fidélité au second tour en votant pour lui, mais le siège échut à Bouligand.

Il enseigna, par la suite, au lycée Louis-le-Grand.




Né le 3 novembre 1881 à Lestelle (Basses-Pyrénées)
Décédé le 15 octobre 1959 à Lestelle-Betharram (Basses-Pyrénées)

Député du Morbihan 1924 à 1928

(Voir première partie de la biographie dans le Dictionnaire des parlementaires français 1889-1940, Tome VI, p. 2064, 2065)

Après avoir renoncé à la vie politique, Edouard Labes renonce aussi à l'enseignement : il devient professeur honoraire du lycée Louis-le-Grand.