Hervé, Léon, Charles de Lyrot

1885 - 1956

Informations générales
  • Né le 26 mai 1885 à Montmorency (Val-d'Oise - France)
  • Décédé le 21 juin 1956 à Paris (Paris - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
XVe législature
Mandat
Du 8 mai 1932 au 31 mai 1936
Département
Ille-et-Vilaine
Groupe
Députés du centre républicain
Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
XVIe législature
Mandat
Du 3 mai 1936 au 31 mai 1942 *
Département
Ille-et-Vilaine
Groupe
Indépendants républicains

* : Un décret de juillet 1939 a prorogé jusqu'au 31 mai 1942 le mandat des députés élus en mai 1936

Biographies

Né le 26 mai 1885 à Montmorency (Seine-et-Oise).

Député d'Ille-et-Vilaine de 1932 à 1942.

Ayant fait carrière dans la banque, Hervé de Lyrot se présente pour la première fois aux élections législatives en 1932, dans la circonscription de Vitré, comme candidat républicain anticartelliste. Il est élu au second tour par 8.315 voix contre 7.765 à Bellanger, son principal adversaire. Il est réélu en 1936 comme candidat d'union républicaine et nationale par 7.179 voix contre 6.092 à Bohuon.

A la Chambre, où il est membre de diverses commissions, il présente un rapport sur le projet de loi portant approbation des arrangements conclus en matière postale entre la France et divers Etats sud-américains et, à cette occasion, se fait le défenseur des relations culturelles entre la France et ces républiques.

Il fut aussi le rapporteur de trois propositions de résolution concernant l'extension des lois sociales à la batellerie, l'amélioration des voies navigables du Nord et de l'Est et l'électrification des gares des communes rurales. Il rapporta également les propositions de loi tendant à accorder aux femmes le droit de vote et l'éligibilité. Considérant que la « femme, partageant les mêmes peines, les mêmes risques, les mêmes souffrances que l'homme, devrait donc être mise sur le terrain législatif sur le même plan », il conclut à la nécessité d'intervenir très énergiquement auprès du Sénat pour l'amener à examiner la proposition de loi adoptée en ce sens par la Chambre des députés.

Il ne prit pas part au vote du 10 juillet 1940 au Congrès de Vichy sur les pouvoirs constituants demandés par le maréchal Pétain.



Né le 26 mai 1885 à Montmorency (Seine-et-Oise)
Décédé le 21 juin 1956 à Paris

Député d'Ille-et-Vilaine de 1932 à 1942

(Voir première partie de la biographie dans le Dictionnaire des parlementaires français 1889-1940, Tome VI, page 2322)

Hervé de Lyrot ne sollicite plus de mandat législatif après la Libération.

Il meurt à Paris, dans le XVIe arrondissement, le 21 juin 1956, à l'âge de 71 ans.



Retour haut de page