Louis de Maud'Huy

1857 - 1921

Informations générales
  • Né le 17 février 1857 à Metz (Moselle - France)
  • Décédé le 16 juillet 1921 à Paris (Paris - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
XIIe législature
Mandat
Du 16 novembre 1919 au 16 juillet 1921
Département
Moselle
Groupe
Entente républicaine démocratique

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1889 à 1940 (Jean Jolly)

Né le 17 février 1857 à Metz (Meurthe), mort le 16 juillet 1921 à Paris.

Député de la Moselle de 1919 à 1921.

Héritier d'une longue lignée d'officiers messins, fils d'un chef de bataillon tué à Magenta, Louis Ernest de Maud'huy est entré à Saint-Cyr en 1875. Sa carrière est brillante : sous-lieutenant en 1877, lieutenant en 1882, il est breveté d'état-major en 1884, capitaine en 1888, chef de bataillon en 1896. Il est nommé officier d'ordonnance du ministre de la Guerre en 1898. Professeur à l'Ecole supérieure de guerre en 1903, lieutenant-colonel en 1905, colonel en 1909, général de brigade en 1912, il est promu général de division d'infanterie et commande une armée en 1914. Pendant la guerre, il se distingue à Blamont, sur la Marne, en Artois, dans les Vosges, à la côte 304, à La Malmaison. Il eut deux citations à l'ordre des armées.

A la fin de la guerre, il fut nommé gouverneur de Metz : « joie du soldat devant la déroute de l'envahisseur, joie du Lorrain au foyer de ses pères, joie du Français dans l'élévation de la patrie ».

Il fut atteint par la limite d'âge le 10 octobre 1919 mais il ne pouvait supporter l'inaction. Aussi, se présenta-t-il aux élections législatives de 1919 sur la liste de l'union républicaine lorraine dans le département de la Moselle. Il fut élu par 61.352 voix sur 96.986 votants.

Son programme « républicain et démocratique » consistait en matière de défense nationale en l'exécution sévère de toutes les conditions du traité de paix, le paiement intégral de toutes les indemnités dues par 1 Allemagne, la limitation des armements des pays ennemis et, en France, la réduction au maximum de la durée du service militaire.

Pour les questions financières, la réparation de tous les dommages de guerre venait en premier. Sur le plan administratif, l'union républicaine lorraine préconisait la décentralisation administrative et le régionalisme ainsi que le renforcement des pouvoirs du Président de la République et l'élargissement de son mode d'élection.

Le général de Maud'huy fit partie de diverses commissions : armée, marchés de guerre et commission des spéculations de guerre. Il déposa une proposition de loi tendant à l'organisation de la défense nationale.

Mort à Paris le 16 juillet 1921 à l'âge de 64 ans, ses obsèques eurent lieu à Metz.

Le général de Maud'huy était croix de guerre et grand officier de la Légion d'honneur.