Charles, Alphonse, Auguste Bergerot

1861 - 1941

Informations générales
  • Né le 30 mars 1861 à Lille (Nord - France)
  • Décédé le 4 mars 1941 à Esquelbecq (Nord - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
XIVe législature
Mandat
Du 29 avril 1928 au 31 mai 1932
Département
Nord
Groupe
Union républicaine démocratique

Biographies

Né à Lille le 30 mars 1861, mort à Esquelbecq (Nord) le 4 mars 1941.


Député du Nord de 1928 à 1932.


Fils d'Alphonse Bergerot (1820-1812), Député du Nord de 1880 à 1893, Charles Bergerot se consacra à l'agriculture en exploitant à Esquelbecq les propriétés de son père. Il devint rapidement, grâce à l'estime de ses concitoyens, maire d'Esquelbecq, puis conseiller général du canton de Wormhoudt.

Les 22 et 29 avril 1928 il se présenta aux élections générales législatives dans la deuxième circonscription de Dunkerque et fut élu au deuxième tour de scrutin avec 6.319 voix contre 6.275 à M. Wemaere son principal adversaire.

Inscrit au groupe de l'Union républicaine démocratique, Charles Bergerot devint membre de la Commission des pensions civiles et militaires, de la Commission d'Alsace-Lorraine, de celle de la marine marchande et de celle des mines et de la force motrice.

Il n'intervient qu'une fois au cours de la discussion du budget de l'Agriculture de l'exercice 1930 pour s'intéresser aux planteurs de chicorée.

Il ne se présenta pas aux élections générales de 1932, et reprit à Esquelbecq ses occupations de propriétaire-agriculteur. Il y mourut le 4 mars 1941.



Né le 30 mars 1861 à Lille (Nord)

Décédé le 4 mars 1941 à Esquelbecq (Nord)

Député du Nord de 1928 à 1932

(voir première partie de la biographie dans le dictionnaire des parlementaires français 1889-1940, tome II, p. 554)

Retiré de la vie politique depuis 1932, Charles Bergerot meurt à Esquelbecq, le 4 mars 1941.


Retour haut de page