Emile Berlia

1878 - 1946

Informations générales
  • Né le 23 mai 1878 à Toulouse (Haute-Garonne - France)
  • Décédé le 13 août 1946 à Toulouse (Haute-Garonne - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
XVe législature
Mandat
Du 7 mai 1933 au 31 mai 1936
Département
Haute-Garonne
Groupe
Parti socialiste
Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
XVIe législature
Mandat
Du 26 avril 1936 au 31 mai 1942 *
Département
Haute-Garonne
Groupe
Socialiste

* : Un décret de juillet 1939 a prorogé jusqu'au 31 mai 1942 le mandat des députés élus en mai 1936

Biographies

Né le 23 mai 1878 à Toulouse (Haute - Garonne), mort le 13 août 1946 à Toulouse.

Député de la Haute-Garonne de 1933 à 1940.

Comptable, imprimeur et administrateur du Midi - Socialiste, Emile Berlia débuta dans la politique comme conseiller général de la Haute-Garonne, conseiller municipal et adjoint au maire de Toulouse.

Il se présenta à l'élection partielle du 7 mai 1933 au siège laissé vacant par M. Rieux, décédé, et fut élu député de la deuxième circonscription de Toulouse par 10.768 voix sur 13.109 votants. Siégeant sur les bancs socialistes, il devint membre des Commissions d'assurance et de prévoyance sociales, de l'administration générale, de l'enseignement et des Beaux-Arts ; il intervint au cours de la discussion d'un projet financier portant ouverture et annulation de crédits sur le budget de l'exercice 1933, attirant l'attention du Ministre de l'Intérieur sur la répression de certaines manifestations qui eurent lieu à Toulouse (1934).

Réélu aux élections générales. du 26 avril 1936 au premier tour de scrutin avec 12.625 voix contre 7.318 à son rival, M. Montagne, il siégea à la Commission des affaires étrangères.

Il déposa une proposition de loi tendant à assurer la représentation du personnel au conseil d'administration de l'Office national de l'azote (1937), mais n'intervint à la tribune que pour soutenir quelques rapports sur les opérations électorales de certaines circonscriptions. Le 10 juillet 1940, à Vichy, il ne prit pas part au vote sur la délégation des pouvoirs constituants au maréchal Pétain. Il se retira à Toulouse, sa ville natale, qu'il se plaisait à qualifier de « Ville rose ». Il y mourut le 13 août 1946.




Né le 23 mai 1878 à Toulouse (Haute-Garonne)

Décédé le 13 août 1946 à Toulouse (Haute-Garonne)

Député de la Haute-Garonne de 1933 à 1942

(voir première partie de la biographie dans le dictionnaire des parlementaires français 1889-1940, tome II, p. 557)

Emile Berlia s'éteint, le 13 août 1946, dans sa ville natale.


Retour haut de page