Ernest, Amand Chevalier

1820 - 1887

Informations générales
  • Né le 14 août 1820 à Villers-en-vexin (Eure - France)
  • Décédé le 5 décembre 1887 à Paris (Paris - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
IVe législature
Mandat
Du 18 octobre 1885 au 5 décembre 1887
Département
Maine-et-Loire
Groupe
Union des Droites

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député de 1885 à 1887, né à Villers-en-Vexin (Eure), le 14 août 1820, mort à Paris le 5 décembre 1887, il étudia le droit à Paris, se fit recevoir docteur, et fut nommé, en 1845, substitut du procureur du roi à Calais.

Il suivit la carrière, et fut appelé en 1867 au poste de procureur général à la Cour impériale d'Angers. Le 6 septembre 1870, M. Chevalier fut révoqué par décret de M. Crémieux ministre de la justice, paru en ces termes au Journal Officiel du 7 septembre 1870: « Par décret du 6 septembre, M. Guitton aîné, avocat, est nommé procureur général près la cour d'Angers en remplacement de M. Chevalier. » Cette mesure provoqua la démission immédiate de M. Merveilleux du Vignaux, premier avocat-général à la même cour, et de M. Bigot, deuxième avocat-général.

M. Chevalier se retira dans ses propriétés de Chalonnes-sur-Loire, devint conseiller général en 1871, puis maire de Chalonnes, et, porté aux élections du 4 octobre 1885, sur la liste conservatrice de Maine-et-Loire, fut élu député, le 2e sur 8, par 73,185 voix sur 123,110 votants et 151.859 inscrits. Il siégea à droite, vota contre l'amnistie plénière, contre l'expulsion des princes, et généralement, contre les ministères républicains qui se succédèrent au pouvoir. Il mourut dans le cours de la législature.

Il était officier de la Légion d'honneur, du 1er août 1868.

Date de mise à jour: février 2018