Félix de Tarteron

1821 - 1888

Informations générales
  • Né le 28 mars 1821 à Sumène (Gard - France)
  • Décédé le 15 novembre 1888 (Lieu de décès inconnu)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Assemblée Nationale
Législature
Mandat
Du 8 février 1871 au 7 mars 1876
Département
Gard
Groupe
Union des Droites

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Représentant en 1871, né à Sumène (Gard) le 28 mars 1821, mort le 15 novembre 1888, il fut reçu avocat à Toulouse, et se fit inscrire au barreau de Montpellier.

Conseiller général de son canton depuis 1848, il fut élu, le 8 février 1871, représentant du Gard à l'Assemblée nationale, le 6e sur 9, par 55 848 voix (95 143 votants, 137 326 inscrits). Il prit place à la droite légitimiste, fit partie de la réunion des Réservoirs, fut membre (octobre 1873) du comité des Neuf chargé de préparer la restauration du comte de Chambord, secrétaire de la commission des Trente, et vota :

- pour la paix,
- pour l'abrogation des lois d'exil,
- pour la pétition des évêques,
- contre le service de trois ans,
- pour le septennat,
- pour le ministère de Broglie,
- contre l'amendement Wallon
- et contre les lois constitutionnelles.

Il était absent par congé lors du scrutin sur la démission de Thiers.

Réélu conseiller général du canton de Sumène le 8 octobre 1871, il échoua ensuite successivement :

- le 30 janvier 1876, comme candidat au Sénat dans le Gard, avec 197 voix sur 430 votants ;
- le 20 février 1876, à la députation, dans l'arrondissement du Vigan, avec 4 292 voix, contre 8 655 à l'élu, M. Pellet, républicain, et 3 252 à M. Ed. André ;
- le 5 janvier 1579, au renouvellement triennal du Sénat, avec 165 voix, contre 257 à l'élu, M. Gazagne, républicain, en remplacement de M. Bonnefoy-Sibour, décédé.


Retour haut de page