César, Florimond de Fay de La Tour-Maubourg

1820 - 1886

Informations générales
  • Né le 22 juillet 1820 à Dresde (Allemagne)
  • Décédé le 25 février 1886 à Paris (Paris - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Second Empire - Corps législatif
Législature
Ire législature
Mandat
Du 29 février 1852 au 29 mai 1857
Département
Haute-Loire
Groupe
Majorité dynastique
Régime politique
Second Empire - Corps législatif
Législature
IIe législature
Mandat
Du 21 juin 1857 au 7 mai 1863
Département
Haute-Loire
Groupe
Majorité dynastique
Régime politique
Second Empire - Corps législatif
Législature
IIIe législature
Mandat
Du 31 mai 1863 au 27 avril 1869
Département
Haute-Loire
Groupe
Majorité dynastique
Régime politique
Second Empire - Corps législatif
Législature
IVe législature
Mandat
Du 23 mai 1869 au 4 septembre 1870
Département
Haute-Loire
Groupe
Majorité dynastique

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député au Corps législatif de 1852 à 1870, né à Dresde (Saxe) le 22 juillet 1820, mort à Paris le 25 février 1886, il servit quelque temps comme officier de hussards, donna sa démission à la révolution de 1848, et devint administrateur du chemin de fer Grand-Central.

Lieutenant de vénerie, conseiller général de Fay-le-Froid, il fut successivement élu au Corps législatif, dans la 1re circonscription de la Haute-Loire :
- le 29 février 1852, par 23 801 voix (26 739 votants, 40 147 inscrits), contre 2 901 à M. Mathieu ;
- le 22 juin 1857, par 24 229 voix (24 277 votants, 38 816 inscrits) ;
- le 1er juin 1863, par 22 268 voix (26 626 votants, 40 223 inscrits), contre 4 048 à M. A. V. M. Olivier ;
- le 24 mai 1869, par 21 200 voix (29 721 votants, 44 501 inscrits), contre 6 603 à M. Robert et 1 883 à M. de Lagrevol.

D'abord complètement rallié à l'Empire, il se tourna peu à peu vers les légitimistes, et fut obligé, en 1869, de donner sa démission d'officier de vénerie. Il fut néanmoins renommé à titre honoraire.

Officier de la Légion d'honneur (1862).

Retour haut de page