Edouard, François André

1833 - 1894

Informations générales
  • Né le 14 décembre 1833 à Paris (Seine - France)
  • Décédé le 16 juillet 1894 à Paris (Paris - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Second Empire - Corps législatif
Législature
IIIe législature
Mandat
Du 29 mai 1864 au 27 avril 1869
Département
Gard
Groupe
Majorité dynastique
Régime politique
Second Empire - Corps législatif
Législature
IVe législature
Mandat
Du 23 mai 1869 au 4 septembre 1870
Département
Gard
Groupe
Centre droit

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Fils d'Ernest César André (1803-1864), député du Gard de 1857 à 1864, député du Gard au Corps législatif de 1864 à 1870, né à Paris, le 14 décembre 1833, Edouard François André était banquier à Paris, lorsqu'à la mort de son père, député bonapartiste du Gard au Corps législatif, il se présenta pour lui succéder, dans la 4e circonscription électorale de ce département, avec l'appui du gouvernement.

Elu le 29 mai 1864, par 14 476 voix sur 19 853 votants et 27 732 inscrits, contre M. André Pasquet, candidat de l'opposition, qui obtint 5 306 voix, il fit partie, comme son père, de la majorité qui soutint M. Rouher et approuva constamment ses actes.

Réélu, par la même circonscription, au 2e tour, le 24 mai 1869, avec 11 824 voix sur 21 230 votants et 25 838 inscrits, contre MM. André Pasquet, 4 912 voix et de Chabaud-Latour 4 457, candidats de l'opposition, il reprit sa place dans les rangs de la majorité, et s'associa au vote de la déclaration de guerre à l'Allemagne.

Eloigné de la vie politique depuis le 4 septembre 1870, il s'est représenté aux élections législatives du 20 février 1876, dans l'arrondissement du Vigan (Gard), et a échoué avec 3 252 voix contre M. Marcellin Pellet, républicain, élu par 8 655 voix.

Date de mise à jour: décembre 2016


Retour haut de page