Jean Denoize

1801 - 1885

Informations générales
  • Né le 25 mars 1801 à Les méee (Basses-Alpes - France)
  • Décédé le 18 janvier 1885 à Les mées (Alpes-de-Haute-Provence - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Deuxième République
Législature
Assemblée nationale constituante
Mandat
Du 23 avril 1848 au 16 novembre 1848
Département
Basses-Alpes
Groupe
Républicain modéré

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Représentant en 1848, né à Digne (Basses-Alpes) le 25 mars 1801, mort aux Mées (Basses-Alpes) le 18 janvier 1885, fut d'abord notaire aux Mées (1826-1841).

Il était propriétaire, et conseiller général depuis 1840, lorsqu'il fut élu, le 23 avril 1848, représentant des Basses-Alpes à l'Assemblée constituante, le 2e sur 4, par 20,327 voix sur 38,425 votants et 45,994 inscrits. Il siégea parmi les républicains modérés, et vota pour le bannissement de la famille d'Orléans, pour le décret sur les clubs, contre la proposition Proudhon, pour les poursuites contre Louis Blanc et Caussidière (affaire du 15 mai), contre les poursuites contre Caussidière (affaire du 23 juin), pour l'abolition de la peine de mort, pour l'impôt progressif, contre l'amendement Grévy sur la présidence, contre le droit au travail.

M. Denoize donna sa démission de représentant le 16 novembre 1848, sous prétexte qu'il jugeait son mandat accompli, et fut remplacé par M. Hippolyte Fortoul.