Edouard, Jacques Reveil

1799 - 1886

Informations générales
  • Né le 12 juillet 1799 à Pau (Basses-Pyrénées - France)
  • Décédé le 1er janvier 1886 à Pau (Pyrénées-Atlantiques - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Second Empire - Corps législatif
Législature
Ire législature
Mandat
Du 29 février 1852 au 29 mai 1857
Département
Rhône
Groupe
Majorité dynastique
Régime politique
Second Empire - Corps législatif
Législature
IIe législature
Mandat
Du 21 juin 1857 au 7 mai 1863
Département
Rhône
Groupe
Majorité dynastique

Mandats au Sénat ou à la Chambre des pairs

Sénateur
du 7 mai 1863 au 4 septembre 1870

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député au Corps législatif de 1852 à 1863, et sénateur du second Empire, né à Pau (Basses-Pyrénées) le 12 juillet 1799, mort à Pau le 1er janvier 1886, il fut directeur de la Compagnie impériale des assurances contre les incendies.

Après avoir tenté inutilement de se faire élire député, il devint maire de Lyon, et entra (29 février 1852) au Corps législatif, comme l'élu officiel dans la 1re circonscription du Rhône, avec 14,046 voix (23,401 votants, 37,070 inscrits), contre 8,824 à M. Jules Favre. Il prit place dans les rangs de la majorité gouvernementale, s'associa au rétablissement de l'Empire, et fut l'un des vice-présidents du Corps législatif.

Le 22 juin 1857, il obtint, toujours avec l'appui du gouvernement, le renouvellement de son mandat, par 11,921 voix (22,385 votants, 33,701 inscrits), contre 10,117 à M. Bacot ; il vota jusqu'en 1863 avec la droite dynastique.

Le 7 mai de cette année, il fut appelé à siéger au Sénat, où il continua, pendant les dernières années du règne, à soutenir de ses votes et de ses discours les institutions impériales. Il rentra dans la vie privée en 1870.

Commandeur de la Légion d'honneur (12 août 1859), et président honoraire de la Société d'horticulture du Rhône.