Jean-Louis Aupetit-Durand

1764 - 1843

Informations générales
  • Né le 21 décembre 1764 à Colombier (Allier - France)
  • Décédé le 6 juillet 1843 à Colombier (Allier - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
Ire législature
Mandat
Du 22 août 1815 au 5 septembre 1816
Département
Allier
Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IIe législature
Mandat
Du 4 octobre 1816 au 17 juillet 1819
Département
Allier
Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IIe législature
Mandat
Du 13 novembre 1820 au 9 mai 1823
Département
Allier

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député de 1815 à 1819 et de 1820 à 1823, né à Colombier (Allier), le 21 décembre 1764, mort à Colombier, le 6 juillet 1843, il fut d'abord avocat, puis, au début de la Restauration, procureur du roi à Montluçon (29 novembre 1815).

Elu député par le collège du département de l'Allier, le 22 août 1815, avec 74 voix sur 143 votants et 256 inscrits, il se contenta de voter silencieusement avec la majorité.

Réélu, le 4 octobre 1816, par le même collège électoral, avec 99 voix sur 125 votants et 196 inscrits, il prit la parole en février 1818 sur l'assiette de l'impôt :
« Depuis trois ans, dit-il, je me suis tu, mais ma conscience m'impose de protester contre une répartition de l'impôt que je trouve vicieuse.
- Attendez ! cria une voix.
- Attendez ! répliqua-t-il ; les intérêts n'attendent pas. Vous devez m'entendre, que je parle bien ou mal : je m'acquitte de mon mandat, vaille que vaille; écoutez-moi ! »

Aupetit-Durand fut réélu, le 13 novembre 1820, par 126 voix sur 191 votants et 212 inscrits ; mais il ne remonta pas à la tribune et ne fit plus partie des autres législatures.

Date de mise à jour: juin 2015


Retour haut de page