Jean, Antoine, Saint-Germain Merle-Massoneau

1778 - 1856

Informations générales
  • Né le 11 avril 1778 à Aiguillon (Lot-et-Garonne - France)
  • Décédé le 12 septembre 1856 à Aiguillon (Lot-et-Garonne - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
Ire législature
Mandat
Du 3 juillet 1830 au 31 mai 1831
Département
Lot-et-Garonne
Groupe
Opposition dynastique
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
IIe législature
Mandat
Du 5 juillet 1831 au 25 mai 1834
Département
Lot-et-Garonne
Groupe
Majorité gouvernementale
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
IIIe législature
Mandat
Du 21 juin 1834 au 15 juillet 1837
Département
Lot-et-Garonne
Groupe
Majorité gouvernementale

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député de 1830 à 1837, né à Aiguillon (Lot-et-Garonne) le 11 avril 1778, « fils naturel et légitime de noble Simon Pierre Merle de Massoneau, maire de la ville d'Aiguillon et de dame Marguerite Nebout de Riberot », mort à Aiguillon le 12 septembre 1856, propriétaire, conseiller général de Lot-et-Garonne, il fut élu, le 3 juillet 1830, député de ce département au grand collège, par 144 voix (276 votants, 324 inscrits).

Il prit part à l'établissement de la monarchie de Louis-Philippe, siégea dans la majorité conservatrice, et obtint successivement sa réélection :
- le 5 juillet 1831, dans le 2e collège de Lot-et-Garonne (Agen), avec 145 voix (235 votants, 395 inscrits), contre 83 au baron Lacuée ;
- et, le 21 juin 1834, avec 160 voix (296 votants, 394 inscrits), contre 133 à M. Laffitte de Lajoannenque.

Ayant donné sa démission de député avant la fin de la législature, il fut remplacé, le 19 août 1837, par M. Bouet.

Chevalier de la Légion d'honneur du 26 janvier 1833.

Date de mise à jour : septembre 2013

Retour haut de page