Nicolas, Eloi Fiot

1789 - 1867

Informations générales
  • Né le 20 juillet 1789 à Vendeuvre-sur-barse (Aube - France)
  • Décédé le 24 juillet 1867 à Mantes (Yvelines - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
IIe législature
Mandat
Du 5 juillet 1831 au 25 mai 1834
Département
Seine-et-Oise
Groupe
Opposition dynastique

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député de 1831 à 1834, né à Vendeuvre-sur-Barse (Aube) le 20 juillet 1789, mort à Mantes (Seine-et-Oise) le 24 juillet 1867, il appartint à la magistrature.

Maire de Vendeuvre, commandant la garde nationale, Napoléon le fit chevalier de la Légion d'honneur le 28 mars 1814.

Président du tribunal civil de Mantes, il se fit élire, le 5 juillet 1831, député du 5e collège de Seine-et-Oise (Mantes), par 162 voix sur 273 votants et 348 inscrits. Il fut de l'opposition dynastique et vota : contre l'ordre du jour Ganneron exprimant la « satisfaction » de la majorité à propos de la situation extérieure, contre l'emploi de la dénomination inconstitutionnelle de « roi de France » et de « sujets » du roi, etc. Il fut du nombre des signataires du compte-rendu de l'opposition en 1832, et se récusa, en 1833, dans l'affaire du journal la Tribune.

M. Fiot échoua, aux élections du 21 juin 1834, dans sa circonscription, avec 112 voix contre 173 accordées à M. Hernoux, élu.

Date de mise à jour: février 2017

Retour haut de page