Stanislas, Jules Lemoyne d'Aubermesnil

1792 - 1855

Informations générales
  • Né le 6 juin 1792 à Dieppe (Seine-Inférieure - France)
  • Décédé le 14 juillet 1855 à Aubermesnil (Seine-Maritime - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Deuxième République
Législature
Assemblée nationale législative
Mandat
Du 13 mai 1849 au 2 décembre 1851
Département
Seine-Inférieure
Groupe
Droite

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Représentant du peuple à l’Assemblée législative de 1849, né à Dieppe (Seine-Inférieure), le 6 juin 1792, mort à Aubermesnil (Seine Inférieure), le 14 juillet 1855.

Sous la Restauration, il avait rempli les fonctions de substitut près le tribunal civil de Dieppe, puis de Rouen, enfin celles de procureur du roi à Dieppe. Attaché à la cause légitimiste, il donna sa démission après les journées de Juillet, et il vivait retiré à la campagne, s'occupant principalement d'institutions de bienfaisance, quand les électeurs de la Seine Inférieure l'appelèrent, par 80 211 voix sur 146 223 votants et 213 301 inscrits, à l'Assemblée législative, le 13 mai 1849. Il était déjà membre du Conseil général de son département. Il vota avec la droite de l'Assemblée, dans le sens conservateur, sans toutefois combattre ouvertement le principe républicain et sans se rallier au gouvernement de l'Elysée.

Opposé au coup d'Etat de décembre, il lutta, mais sans succès, aux élections du 29 février 1852, pour le Corps Législatif : il obtint alors, comme candidat de l'opposition dans la 4e circonscription électorale de la Seine-Inférieure, 3 612 voix, contre M. Ledier, candidat officiel du gouvernement, élu avec 16 641 voix.