Marie, François, Vincent, Michel Babey

1774 - 1849

Informations générales
  • Né le 5 avril 1774 à Orgelet (Jura - France)
  • Décédé le 10 novembre 1849 à Besançon (Doubs - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
Ire législature
Mandat
Du 22 août 1815 au 5 septembre 1816
Département
Jura
Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IIe législature
Mandat
Du 10 octobre 1821 au 24 décembre 1823
Département
Jura
Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IVe législature
Mandat
Du 6 février 1828 au 16 mai 1830
Département
Jura

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Neveu de Pierre Marie Athanase Babey qui avait été député aux Etats-Généraux, député sous la Restauration, né à Orgelet (Jura), le 5 avril 1774, mort à Besançon (Doubs) le 10 novembre 1849, il était, en 1793, réquisitionnaire à l'armée du Rhin.

Membre du conseil d'arrondissement de Lons-le-Saulnier, et maire d'Orgelet en 1811, il complimenta, en octobre le comte d' Artois passant par Lons-le-Saulnier, fut décoré de la Légion d'honneur, et fut élu député à la Chambre introuvable par le collège du département du Jura, le 22 août 1815, avec 130 voix sur 193 votants et 281 inscrits.

Il échoua dans le même collège, aux élections du 4 octobre 1816, avec 87 voix sur 204 votants, mais fut réélu, le 10 octobre 1821, par 75 voix sur 112 votants et 159 inscrits, contre M. Gagneur, député sortant, qui ne réunit que 30 voix.

Le collège de département du Jura le réélut le 6 février 1828 en remplacement de Joseph Nicod de Ronchaud, décédé, par 96 voix (126 inscrits, 96 votants).

Il fut moins heureux aux élections du 23 juin 1830, dans le 1er arrondissement électoral du Jura (Lons-le-Saulnier), où il fut battu, avec 65 voix, par M. Cordier qui réunit 122 suffrages. Il avait été nommé, le 18 avril 1816, conseiller à la Cour royale de Besançon, et ne se fit pas remarquer à la Chambre.

Date de mise à jour: septembre 2015