Pierre, Charles Gambon

1810 - 1864

Informations générales
  • Né le 25 janvier 1810 à Bourges (Cher - France)
  • Décédé le 7 septembre 1864 à Termonde (Belgique)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Deuxième République
Législature
Assemblée nationale législative
Mandat
Du 10 mars 1850 au 2 décembre 1851
Département
Nièvre
Groupe
Extrème gauche

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Représentant du peuple en 1850-51, frère aîné de Charles Ferdinand Gambon, né à Bourges (Cher) le 25 janvier 1810, mort à Termonde (Belgique) le 7 septembre 1864, il étudia la médecine et vint se fixer à Cosne, où il exerça sa profession.

Moins activement mêlé que Ferdinand Gambon aux luttes politiques qui précédèrent la révolution de février, il partageait cependant toutes les opinions de son frère, et il s'était associé à ses actes de propagande républicaine et socialiste, lorsque l'arrêt de la haute cour de Versailles vint frapper Ferdinand Gambon pour sa participation à l'affaire du 13 juin 1849. Par suite, un siège de représentant à la Législative étant devenu vacant dans la Nièvre, le parti avancé, pour mieux accentuer sa protestation, fit choix de M. Charles Gambon comme candidat républicain. Il fut élu en effet, le 10 mars 1850, représentant du peuple, par 33,144 voix (61,110 votants, 84,182 inscrits), contre 27,717 voix à M. Grangier de la Marinière, conservateur monarchiste.

M. Charles Gambon alla siéger à la Montagne, vota constamment avec la minorité démocratique, combattit le gouvernement présidentiel et ne fut pas des derniers à protester contre le coup d'Etat du 2 décembre 1851, ainsi que contre l'attitude équivoque, en cette circonstance, du président de l'Assemblée législative, Dupin. Il prit part aux tentatives de résistance qui eurent lieu à Paris, fut compris dans les décrets d'expulsion, et dut gagner la Belgique. Il s'établit alors à Termonde, où il exerça la médecine jusqu'à sa mort.

Retour haut de page