Marie, Claude, Désiré de Gicqueau

1791 - 1851

Informations générales
  • Né le 24 mai 1791 à Varades (Loire-Inférieure - France)
  • Décédé le 14 juillet 1851 à Ancenis (Loire-Atlantique - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Deuxième République
Législature
Assemblée nationale législative
Mandat
Du 13 mai 1849 au 2 décembre 1851
Département
Loire-Inférieure
Groupe
Droite légitimiste

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Représentant en 1849, né à Varades (Loire-Inférieure) le 24 mai 1791, mort à Ancenis (Loire-Inférieure) le 14 juillet 1859, il étudia le droit et entra dans la magistrature sous la Restauration.

Après avoir occupé le poste de procureur du roi près le tribunal d'Ancenis, il donna sa démission en 1830, et exerça la profession d'avoué.

D'opinions royalistes, il fut élu par les conservateurs de la Seine-Inférieure, le 13 mai 1849, représentant à l'Assemblée législative, le 9e sur 11, avec 63,855 voix (148,353 inscrits).

M. de Gicqueau siégea à droite et s'associa à tous les votes de la majorité conservatrice; puis il se déclara contre le coup d'Etat du 2 décembre 1851, et fut, aux premières élections du nouveau Corps législatif, le 29 février 1852, le candidat de l'opposition légitimiste dans la première circonscription de la Loire-Inférieure : il échoua avec 6,396 voix contre 13,934 à M. Garnier, candidat officiel élu, et 416 à M. A. Rivière. Il se retira alors à Ancenis, où il mourut en 1859.