Paul Proa

1798 - 1872

Informations générales
  • Né le 14 mars 1798 à Châtellerault (Vienne - France)
  • Décédé le 10 septembre 1872 à Châtellerault (Vienne - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
VIe législature
Mandat
Du 9 juillet 1842 au 6 juillet 1846
Département
Vienne
Groupe
Indépendants
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
VIIe législature
Mandat
Du 1er août 1846 au 24 février 1848
Département
Vienne
Groupe
Indépendants
Régime politique
Deuxième République
Législature
Assemblée nationale constituante
Mandat
Du 14 janvier 1849 au 26 mai 1849
Département
Vienne
Groupe
Droite
Régime politique
Deuxième République
Législature
Assemblée nationale législative
Mandat
Du 13 mai 1849 au 2 décembre 1851
Département
Vienne
Groupe
Droite monarchiste

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député de 1842 à 1848, représentant en 1849, né à Châtellerault (Vienne) le 14 mars 1797, mort à Châtellerault le 10 septembre 1872, riche industriel dans sa ville natale, maire en 1836, il fut élu député du 2e collège de la Vienne (Châtellerault), le 9 juillet 1842, par 204 voix (338 votants, 384 inscrits), contre 134 à M. Martinet, député sortant, et fut réélu, le 1er août 1846, par 272 voix (365 votants, 429 inscrits), contre 87 à M. Serpinière. Il prit place parmi les indépendants, et vota contre l'indemnité Pritchard et contre la proposition Rémusat.

A l'élection partielle du 14 janvier 1849, visant à remplacer M. Drault, décédé et M. Jeudy, démissionnaire, il fut envoyé comme représentant de la Vienne à l'Assemblée constituante, par 20,723 voix; il vota pour l'interdiction des clubs, pour l'expédition de Rome et contre la demande en accusation du président et des ministres.

Réélu, le 15 mai 1849, représentant du même département à l'Assemblée législative, le 2e sur 6, par 36,225 voix (55,712 votants, 87,090 inscrits), il prit place dans la majorité monarchiste, se montra hostile à la politique du prince Louis-Napoléon, et protesta contre le coup d'Etat. Sous l'Empire, il posa, le 1er juin 1863, sa candidature d'opposition au Corps législatif dans la 4 circonscription de la Vienne; mais il échoua avec 5,793 voix contre 18,216 à l'élu, M. de Beauchamp, candidat officiel, et ne se représenta plus.

Date de mise à jour: mars 2016


Retour haut de page