Amant, Constant, Marie, Fidèle Angar

1789 - 1850

Informations générales
  • Né le 25 juillet 1789 à Paris (Seine - France)
  • Décédé le 11 octobre 1850 à Louhans (Saône-et-Loire - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Deuxième République
Législature
Assemblée nationale constituante
Mandat
Du 23 avril 1848 au 26 mai 1849
Département
Haute-Saône
Groupe
Droite

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Représentant de la Haute-Saône à l'Assemblée constituante de 1848, né à Paris, le 25 juillet 1789, mort à Louhans (Saône-et-Loire), le 11 octobre 1850, il était maître de forges dans cette ville quand le suffrage des électeurs de la Haute-Saône l'appela à la Constituante, le 23 avril 1848, le 6e sur 9. Il avait obtenu 30,461 voix. Il joua dans cette assemblée un rôle très peu important, et se borna à voter, presque constamment, avec la majorité, c'est-à-dire le plus souvent avec la droite :

- pour les poursuites contre Louis Blanc et Caussidière,
- pour l'impôt proportionnel,
- contre l'amendement Grévy,
- pour les félicitations au général Cavaignac,
- pour l'interdiction des clubs, etc.

Toutefois, il se prononça, avec la gauche,

- le 26 mai 1848, pour le bannissement de la famille d'Orléans,
- le 15 novembre, contre le système de la commission, à propos des prêts faits par le Gouvernement aux associations ouvrières,
- le 11 décembre, pour la loi relative à l'énumération des lois organiques.
Angar appartenait à l'opinion républicaine très modérée. Il ne fut pas de la Législative de 1849, et mourut peu de temps après.