Henri, Charles, Léopold Emmery

1815 - 1879

Informations générales
  • Né le 2 décembre 1815 à Saint-maur-les-fossés (Val-de-Marne - France)
  • Décédé le 23 juin 1879 à Louches (Pas-de-Calais - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Deuxième République
Législature
Assemblée nationale constituante
Mandat
Du 23 avril 1848 au 26 mai 1849
Département
Pas-de-Calais
Groupe
Cavaignac

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Représentant du peuple en 1848, né à Saint-Maur-les-Fossés (Seine) le 2 décembre 1815, mort à Louches (Pas-de-Calais) le 23 juin 1879, il était le fils d'un inspecteur des ponts et chaussées. Il entra à l'Ecole polytechnique (1844), et en sortit comme ingénieur.

Républicain modéré, il fut élu, le 23 avril 1848, le 5e sur 7, et par 81,929 voix (161,957 votants, 188,051 inscrits) représentant du Pas-de-Calais à l'Assemblée constituante. Il prit place à gauche, et vota avec les partisans du général Cavaignac:

- contre le rétablissement du cautionnement,
- pour les poursuites contre Louis Blanc et Caussidière,
- contre le rétablissement de la contrainte par corps,
- pour l'abolition de la peine de mort,
- contre l'amendement Grévy,
- contre le droit au travail,
- pour l'ordre du jour portant que « Cavaignac a bien mérité de la patrie »,
- pour la suppression de l'impôt sur le sel,
- contre la proposition Rateau,
- contre l'interdiction des clubs,
- contre la demande de mise en accusation du président et de ses ministres, etc.

Il combattit modérément la politique de L.-N. Bonaparte, et ne fut point réélu à la Législative. Après avoir été successivement ingénieur ordinaire de 1re classe, ingénieur en chef de seconde, puis de 1re classe, inspecteur général (janvier 1876), et enfin inspecteur de l'Ecole des ponts et chaussées, M. Emmery fut admis à la retraite le 26 décembre 1878. Officier de la Légion d'honneur (1861).

Date de mise à jour: janvier 2016