Joseph, Pierre Lafontaine

1792 - 1858

Informations générales
  • Né le 21 mars 1792 à Moscou (Russie)
  • Décédé le 15 avril 1858 à Neuilly-sur-seine (Hauts-de-Seine - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Deuxième République
Législature
Assemblée nationale constituante
Mandat
Du 23 avril 1848 au 26 mai 1849
Département
Nièvre
Groupe
Républicain modéré

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Représentant du peuple en 1848, né à Moscou (Russie) le 21 mars 1792, mort à Neuilly (Seine) le 15 avril 1858, fils d'un ancien dragon du régiment de Schauenbourg, il entra à 17 ans à Saint-Cyr, en sortit sous-lieutenant au 11e de ligne le 19 mai 1811, prit part à la campagne de Russie, fut nommé lieutenant lors de l'entrée à Moscou (23 septembre 1812), et capitaine à la Bérézina.

Aide-de-camp du général Gérard le 27 janvier 1813, chevalier de la Légion d'honneur le 21 juin, après la bataille de Wurtschen (21 mai), il se distingua, encore à Leipzig, et, durant les Cent Jours, à Ligny, où il sauva la vie du général Gérard, et contribua au succès de la bataille et à la retraite de Blücher.

A la seconde Restauration, il fut mis en non-activité, le 20 octobre 1815. Il se retira alors à Dijon, y fit de l'opposition au gouvernement des Bourbons, s'attira des amendes, de la prison et la mise à la réforme sans traitement.

Après les événements de 1830, il redevint aide-de-camp du maréchal Gérard, prit part à la campagne de Belgique et au siège d'Anvers, fut promu officier de la Légion d'honneur (13 novembre 1832), nommé lieutenant-colonel au 20e léger (18 janvier 1833), et fut envoyé en Afrique comme colonel du 62e de ligne (mars 1837). Il se distingua à l'expédition de la Tafna, fut mis à l'ordre du jour de l'armée, commanda à Philippeville (janvier 1840), et dut rentrer en France en 1841, pour cause de santé, avec le grade de maréchal de camp. Il commandait depuis 1842 la subdivision de Nevers, lors de la révolution de février.

Le 23 avril 1848, il fut élu représentant de la Nièvre à l'Assemblée constituante, le 7e sur 8, par 25,731 voix (75,213 votants, 88,295 inscrits). Républicain modéré, il fit partie du comité de la guerre, et vota en général avec la droite:

- pour le bannissement de la famille d'Orléans,
- contre l'impôt progressif,
- contre l'incompatibilité des fonctions,
- contre l'amendement Grévy,
- contre la sanction de la Constitution par le peuple,
- pour l'ensemble de la Constitution,
- pour la proposition Rateau,
- pour l'expédition de Rome,
- contre la demande de mise en accusation du président et des ministres.

Il avait été promu général de division le 12 juin 1848. Il n'a pas fait partie d'autres assemblées. Il a été fait Grand officier de la Légion d'honneur, le10 août 1853.

Date de mise à jour: janvier 2016