Philippe, Marie, Napoléon, Nestor Regnard

1806 - 1885

Informations générales
  • Né le 16 avril 1806 à Namur (Belgique)
  • Décédé le 17 novembre 1885 à Valenciennes (Nord - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Deuxième République
Législature
Assemblée nationale constituante
Mandat
Du 23 avril 1848 au 26 mai 1849
Département
Nord
Groupe
Centre gauche

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Représentant du peuple en 1848, né à Namur (Belgique) le 16 avril 1806, de parents français, mort à Valenciennes (Nord) le 17 novembre 1885, il fit son droit à Paris, fut reçu docteur en 1828, et prit place au barreau de Valenciennes.

Il s'y occupa de questions juridiques et historiques et publia : Examen du droit des seigneurs hauts justiciers du Hainault sur les mines de charbon, avant et depuis la réunion d'une partie de cette province à la France (1844). Il faisait aussi du journalisme et était l'un des principaux rédacteurs de l'Impartial du Nord, journal d'opposition.

A la révolution de février, il devint membre de la commission administrative de Valenciennes, et fut élu, le 23 avril 1848, représentant du Nord à l'Assemblée constituante, le 9e sur 28, par 177,669 voix (234,867 votants, 278,352 inscrits). Il demanda que les contributions indirectes fussent abolies ou transformées, fit partie du comité de la justice, et se prononça:

- contre le rétablissement de la contrainte par corps,
- pour le bannissement de la famille d'Orléans,
- contre les poursuites contre L. Blanc et Caussidière,
- contre l'abolition de la peine de mort,
- pour l'incompatibilité des fonctions,
- contre l'amendement Grévy,
- contre la sanction de la Constitution par le peuple,
- pour l'ensemble de la Constitution,
- contre la proposition Rateau,
- contre l'interdiction des clubs,
- pour l'expédition de Rome.

Hostile à la politique du prince Louis-Napoléon, et non réélu à la Législative, il revint au barreau de Valenciennes dont il devint bâtonnier sous l'Empire. On a encore de lui : De l'usage des cours d'eau non navigables ni flottables (Valenciennes, 1865).

Date de mise à jour: janvier 2016