François Fleury

1763 - 1840

Informations générales
  • Né le 7 février 1763 à Falaise (Calvados - France)
  • Décédé le 2 novembre 1840 à Villy (Calvados - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IVe législature
Mandat
Du 17 novembre 1827 au 16 mai 1830
Département
Calvados
Groupe
Gauche
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
Ire législature
Mandat
Du 23 juin 1830 au 31 mai 1831
Département
Calvados
Groupe
Gauche
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
IIe législature
Mandat
Du 5 juillet 1831 au 25 mai 1834
Département
Calvados
Groupe
Majorité gouvernementale
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
IIIe législature
Mandat
Du 21 juin 1834 au 3 octobre 1837
Département
Calvados
Groupe
Majorité gouvernementale

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député de 1827 à 1837, né à Falaise (Calvados) le 7 février 1763, mort à Villy (Calvados) le 2 novembre 1840, il entra en 1814 dans la magistrature, comme conseiller à la cour royale de Caen; il remplit ces fonctions jusqu'en 1818.

Propriétaire et maire de Villy, il se présenta sans succès, comme candidat libéral, aux élections législatives du 1er octobre 1821, et il obtint, dans le 3e arrondissement du Calvados (Falaise), 204 voix contre 208 à l'élu, M. Bazire ; à celles du 25 février 1824, il échoua encore, avec 199 voix contre 249 au même concurrent, réélu. Il n'entra à la Chambre des députés que le 17 novembre 1827 : élu par 209 voix (381 votants, 456 inscrits), contre 167 à M. Leclerc, il prit place à gauche, fit en 1828 une proposition tendant à demander au roi de présenter une loi pour la refonte des pièces démonétisées, vota l'adresse des 221, fut réélu, le 23 juin 1830, par 219 voix sur 372 votants et 430 inscrits, contre 150 à M. Labbey de la Roque, et, partisan de la révolution de juillet 1830, participa à l'établissement de la monarchie de Louis-Philippe.

M. Fleury siégea dès lors dans la majorité conservatrice et ministérielle, obtint sa réélection le 5 juillet 1831, par 244 voix (272 votants, 405 inscrits), contre 14 au comte de Beaurepaire, et le 21 juin 1834, par 196 voix (338 votants, 425 inscrits), contre 107 à M. Rossignol. Il vota en 1831 pour l'ordre du jour Ganneron, en 1835 pour les lois de septembre et pour le projet de loi de disjonction, etc. Il quitta la Chambre en 1837 et fut remplacé par M. Leclerc.

Chevalier de la Légion d'honneur, du 9 août 1833.

Date de mise à jour: août 2013

Retour haut de page