Pierre, Barbe, Constant Tueux

1785 - 1854

Informations générales
  • Né le 24 mars 1785 à Saint-brieuc (Côtes d'Armor - France)
  • Décédé le 29 juillet 1854 à Saint-brieuc (Côtes d'Armor - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
IIe législature
Mandat
Du 5 juillet 1831 au 25 mai 1834
Département
Côtes-du-Nord
Groupe
Extrême gauche
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
IIIe législature
Mandat
Du 21 juin 1834 au 3 octobre 1837
Département
Côtes-du-Nord
Groupe
Extrême gauche
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
IVe législature
Mandat
Du 4 novembre 1837 au 2 février 1839
Département
Côtes-du-Nord
Groupe
Extrême gauche
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
Ve législature
Mandat
Du 2 mars 1839 au 12 juin 1842
Département
Côtes-du-Nord
Groupe
Majorité gouvernementale
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
VIe législature
Mandat
Du 9 juillet 1842 au 6 juillet 1846
Département
Côtes-du-Nord
Groupe
Majorité gouvernementale
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
VIIe législature
Mandat
Du 1er août 1846 au 24 février 1848
Département
Côtes-du-Nord
Groupe
Majorité gouvernementale

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député de 1831 à 1848, né à Saint-Brieuc (Côtes-du-Nord) le 24 mars 1785, mort à Saint-Brieuc le 29 juillet 1854, armateur et négociant à Saint-Brieuc, maire de cette ville, conseiller général et membre du conseil supérieur de commerce, il fut successivement élu député du 1er collège des Côtes-du-Nord (Saint-Brieuc) le 5 juillet 1831, par 116 voix (194 votants, 253 inscrits), contre 51 à M. Le Provost de Launay et 22 à M. Claude Rouxel; le 21 juin 1834, par 127 voix (174 votants, 245 inscrits), contre 37 à M. J. Laffitte; le 4 novembre 1837, par 128 voix (229 votants, 259 inscrits); le 2 mars 1839, par 143 voix (174 votants); le 9 juillet 1842, par 145 voix (256 votants, 297 inscrits), contre 100 à M. de Trobriant; le 1er août 1846, par 152 voix (286 votants, 328 inscrits).

M. Le Tueux siégea à l'extrême-gauche. Son gendre ayant obtenu un commandement dans la marine, il se rapprocha du parti ministériel, mais combattit la loi de disjonction et le ministère Molé. A partir de 1839, il figura parmi les députés les plus dévoués au pouvoir, et vota pour la dotation du duc de Nemours, pour les fortifications de Paris, pour le recensement, contre les incompatibilités, contre l'adjonction des capacités, pour l'indemnité Pritchard et contre la proposition sur les députés fonctionnaires. La révolution de 1848 le rendit à la vie privée. Chevalier de la Légion d'honneur (21 juin 1846).

Date de mise à jour: août 2013


Retour haut de page