Claude, Marie Groscassand-Dorimond

1756 - 1810

Informations générales
  • Né le 29 novembre 1756 à Treffort (Ain - France)
  • Décédé le 20 octobre 1810 à Paris (Paris - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Conseil des Cinq-Cents
Mandat
Du 12 avril 1798 au 10 novembre 1799
Département
Ain
Groupe
Droite

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député au Conseil des Cinq-Cents, né à Treffort (Ain) le 29 novembre 1756 de Jean Baptiste Groscassand, maître chirurgien, et Jeanne Françoise Morard, et mort à Paris le 20 octobre 1810, il était en 1778, avocat au parlement de Dijon.

Administrateur de l'Ain en 1791, il fut, l'année suivante, accusé de modérantisme et de royalisme, déclaré suspect et finalement proscrit en 1793.

Rentré en France après le 9 thermidor, il fut nommé, en l'an IV juge au tribunal civil de l'Ain, en l'an V commissaire près le même tribunal, puis commissaire près l'administration centrale du même département, et enfin élu, le 23 germinal an VI, député de l'Ain au Conseil des Cinq-Cents, par 169 voix sur 184 votants.

Il y combattit l'impôt sur les salines et le projet de la poste aux lettres; le 3 floréal an VII, il lut un rapport sur les élections de Saint-Domingue et proposa l'admission de Deville; le 9 messidor, il demanda la clôture de la liste des émigrés, devint secrétaire de l'Assemblée le 1er thermidor, et, le 8 fructidor, exposa un projet sur la conduite à suivre envers les émigrés trouvés dans les pays occupés par les troupes françaises. Au coup d'Etat de brumaire, il fut du nombre des députés exclus de la représentation nationale et momentanément arrêtés. Il rentra ensuite dans la vie privée.

Date de mise à jour: juillet 2020