Joseph Hennequin

1748 - 1837

Informations générales
  • Né le 11 avril 1748 à Gannat (Allier - France)
  • Décédé le 31 octobre 1837 à Gannat (Allier - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Assemblée nationale législative
Mandat
Du 28 août 1791 au 20 septembre 1792
Département
Allier
Groupe
Modérés
Régime politique
Consulat et Premier Empire
Législature
Corps législatif
Mandat
Du 17 février 1807 au 4 juin 1814
Département
Allier
Groupe
Majorité
Régime politique
Première Restauration
Législature
Chambre des députés des départements
Mandat
Du 4 juin 1814 au 20 mars 1815
Département
Allier

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député en 1791, et de 1807 à 1815, né à Gannat (Allier) le 11 avril 1748, mort à Gannat le 31 octobre 1837, « fils de Claude-Gilbert Hennequin, avocat au parlement, et de dame Jeanne Collin, son épouse, » il était avocat à Gannat et maire de cette ville, lorsqu'il fut élu, le 28 août 1791, le 4e sur 8, député de l'Allier à l'Assemblée législative, par 248 voix (358 votants).

Il s'y fit peu remarquer. Nommé plus tard (18 germinal an VIII) sous-préfet de Gannat, il fut, le 17 février 1807, élu par le Sénat conservateur député de l'Allier au Corps législatif.

Ce mandat lui fut renouvelé le 6 janvier 1813. Hennequin se rallia à la déchéance de Napoléon et à la restauration des Bourbons, et fut, en 1819, vice-président du corps électoral de son département.

On doit à Joseph Hennequin : Jacquers Menners, le Petit Jean et leur chien Blouff, suivi du Voyageur, traduits de l'anglais (1801), et un poème, la Terrasse de l'Anglar (1805).

Il a été fait chevalier de la Légion d'honneur le 2 novembre 1814.

Date de mise à jour : mai 2013

Retour haut de page