Jean-Baptiste Bidault de Frétigné

1791 - 1851

Informations générales
  • Né le 22 mars 1791 à Laval (Mayenne - France)
  • Décédé le 27 février 1851 à Laval (Mayenne - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
Ire législature
Mandat
Du 28 octobre 1830 au 31 mai 1831
Département
Mayenne
Groupe
Majorité conservatrice
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
IIe législature
Mandat
Du 5 juillet 1831 au 25 mai 1834
Département
Mayenne
Groupe
Majorité conservatrice
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
IIIe législature
Mandat
Du 21 juin 1834 au 3 octobre 1837
Département
Mayenne
Groupe
Majorité conservatrice
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
IVe législature
Mandat
Du 4 novembre 1837 au 2 février 1839
Département
Mayenne

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député de 1830 à 1839, né à Laval (Mayenne), le 22 mars 1791 « du légitime mariage du sieur Jean Baptiste Bidault de Frétigné négotiant et de dame Félicité Victoire Queruau Desprès », mort à Laval, le 27 février 1851, il appartenait à la magistrature.

Les démissions de plusieurs députés légitimistes, et, parmi eux, de MM. Avril de Pignerolles et Dumans, députés de la Mayenne, ayant déterminé, dans la Chambre des députés de 1830, un certain nombre de vacances, des élections complémentaires eurent lieu le 28 octobre, et Bidault de Fretigné, candidat du gouvernement, fut élu par le collège de département de la Mayenne. Il était alors président du tribunal de Laval.

Réélu le 5 juillet 1831 par le 2e collège (Laval) avec 76 voix contre 61 à M. Dumoulinet, puis le 21 juin 1834 avec 114 voix contre 54 à M. Boudet, et enfin le 4 novembre 1837, par 158 voix (213 votants, 314 inscrits), il s'associa à tous les votes des partisans « du juste milieu », membres de la majorité conservatrice, et se montra notamment un soutien fidèle du ministère Molé.

Date de mise à jour : juillet 2013

Retour haut de page