François, Antoine Morin

1749 - 1810

Informations générales
  • Né le 27 février 1749 à Saint-Nazaire (Aude - France)
  • Décédé le 20 février 1810 à Paris (Paris - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Assemblée nationale constituante
Mandat
Du 26 mars 1789 au 30 septembre 1791
Baillage
Carcassonne (Type : Sénéchaussée)
Groupe
Tiers-Etat
Régime politique
Révolution
Législature
Convention nationale
Mandat
Du 5 septembre 1792 au 26 octobre 1795
Département
Aude
Groupe
Modérés
Régime politique
Révolution
Législature
Conseil des Cinq-Cents
Mandat
Du 14 octobre 1795 au 1er juillet 1798
Département
Aude
Groupe
Modérés

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député en 1789, membre de la Convention, député au Conseil des Cinq-Cents, né à Saint-Nazaire (Aude) le 27 février 1749, mort à Paris le 20 février 1810, il était, au moment de la Révolution, avocat dans sa ville natale.

Elu, le 26 mars 1789, député du tiers aux Etats-Généraux par la sénéchaussée de Carcassonne, il combattit le projet de création d'un papier-monnaie, et développa quelques idées générales sur les finances.

Le département de l'Aude l'élut, le 5 septembre 1792, membre de la Convention, le 6e sur 8, par 188 voix (372 votants). Dans le procès du roi, Morin répondit au 3e appel nominal : « Je vote pour la réclusion pendant la guerre et le bannissement à la paix. »

Après la session conventionnelle, il passa au Conseil des Cinq-Cents (22 vendémiaire an IV), comme l'élu du département de l'Aude, par 107 voix sur 211 votants, en même temps qu'il réunissait dans le Var 132 voix (216 votants) . Il occupa peu la tribune, et quitta l'assemblée en 1798.