Jean-François Clavière

1754 - 1835

Informations générales
  • Né le 10 mai 1754 à Pierrefort (Cantal - France)
  • Décédé le 24 février 1835 à Nozerolles (Cantal - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Conseil des Cinq-Cents
Mandat
Du 13 avril 1799 au 26 décembre 1799
Département
Cantal
Groupe
Modérés
Régime politique
Consulat et Premier Empire
Législature
Corps législatif
Mandat
Du 25 décembre 1799 au 1er juillet 1803
Département
Cantal
Groupe
Bonapartiste

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député au Conseil des Cinq-Cents et au Corps législatif de l'an VIII, né à Pierrefort (Cantal), le 10 mai 1754, de François Clavière, chirurgien et Angélique Mejanzac, mort à Nozerolles (Cantal), le 24 février 1835, il était en 1785 maître ès-arts en médecine.

Ayant embrassé le parti de la Révolution, il fut nommé, le 23 juillet 1790, membre du Directoire du département du Cantal, puis accusateur public près le tribunal criminel du Cantal, fonctions qu'il remplit avec un réel esprit de modération et de justice, comme en témoigne le petit nombre de jugements rendus par ce tribunal.

Le département du Cantal l'élut député au Conseil des Cinq-Cents le 24 germinal an VII; il se rangea parmi les modérés, se lia intimement avec Sieyès, et, favorable au 18 brumaire, entra au Corps législatif comme représentant du Cantal, le 4 nivôse an VIII, en vertu du choix du Sénat conservateur.

Il fut nommé ensuite greffier du tribunal de Saint-Flour le 12 brumaire an XI, et exerça ces fonctions jusqu'au 24 mars 1813. Il se retira alors dans son pays natal, après avoir cédé son greffe à son fils aîné ; son petit-fils l'a conservé jusqu'à ces dernières années.

Date de mise à jour: juillet 2020