Jean-Claude, Michel Gillet

1759 - 1810

Informations générales
  • Né le 7 mars 1759 à Argenteuil (Seine-et-Oise - France)
  • Décédé le 3 septembre 1810 à Paris (Paris - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Conseil des Cinq-Cents
Mandat
Du 14 avril 1799 au 26 décembre 1799
Département
Seine-et-Oise
Groupe
Bonapartiste

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député au Conseil des Cinq-Cents et membre du Tribunat, né à Argenteuil (Seine-et-Oise) le 7 mars 1759, mort à Paris le 3 septembre 1810, il fit ses études au Collège de Meaux, sous la surveillance de son oncle, chanoine de la cathédrale.

En 1783, il succéda à son père, qui avait été pendant quarante ans procureur fiscal à Argenteuil. Electeur en 1789, procureur-syndic du district de Saint-Germain-en-Laye en 1790 et 1791, accusateur public près le tribunal criminel de Seine-et-Oise en 1792, c'est en cette qualité qu'il poursuivit les fameuses bandes de « chauffeurs » qui répandaient l'effroi dans la région.

Il fut élu, le 25 germinal an VII, député de Seine-et-Oise au Conseil des Cinq-Cents, et, favorable au coup d'Etat de brumaire, fut nommé, le 4 nivôse an VIII, membre du Tribunat.

Décoré de la Légion d'honneur le 25 frimaire an XIII, il entra, le 28 septembre 1807, comme conseiller maître, à la Cour des comptes, et fut créé chevalier de l'Empire le 3 juin 1808.

Membre de la Société d'agriculture de Seine-et-Oise.