Antoine Boirot

1744 - 1831

Informations générales
  • Né le 30 août 1744 à Vicq (Allier - France)
  • Décédé le 23 mars 1831 à Clermont-ferrand (Puy-de-Dôme - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Consulat et Premier Empire
Législature
Corps législatif
Mandat
Du 18 février 1808 au 4 juin 1814
Département
Puy-de-Dôme
Groupe
Bonapartiste
Régime politique
Première Restauration
Législature
Chambre des députés des départements
Mandat
Du 4 juin 1814 au 20 mars 1815
Département
Puy-de-Dôme
Régime politique
Cent-Jours
Législature
Chambre des représentants
Mandat
Du 13 mai 1815 au 13 juillet 1815
Département
Puy-de-Dôme
Groupe
Bonapartiste

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député au Conseil des Anciens, au Corps législatif et à la Chambre des Cent-Jours, né à Vicq (Allier), le 30 août 1744, mort à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), le 23 mars 1831, il était avocat à Clermont-Ferrand au moment de la Révolution, et était passé président de canton, quand il fut élu, le 23 germinal an V, député du Puy-de-Dôme au Conseil des Anciens, par 266 voix.

Favorable au coup d'Etat de Brumaire, il fut nommé par le gouvernement consulaire conseiller général du Puy-de-Dôme, et, par l'Empire, président du collège électoral de Clermont-Ferrand.

Le Sénat conservateur l'élut député du Puy-de-Dôme au Corps législatif, le 18 février 1808 ; il siégeait encore en 1814 : il fit, le 28 juin, un rapport sur l'examen des pouvoirs des députés des départements annexés, et demanda qu'on rendit aux émigrés leurs propriétés non encore aliénées.

Le 13 mai 1815, le collège de département du Puy-de-Dôme l'élut représentant à la Chambre des Cent-Jours : cette courte législature termina sa carrière politique.

Il a été fait officier de la Légion d'honneur le 22 octobre 1814.

Date de mise à jour : octobre 2014