Jean, Etienne Bar

1749 - 1801

Informations générales
  • Né le 3 décembre 1749 à Anneville-sur-Mer (Manche - France)
  • Décédé le 3 mars 1801 à Thionville (Moselle - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Convention nationale
Mandat
Du 8 septembre 1792 au 26 octobre 1795
Département
Moselle
Groupe
Montagne

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Membre de la Convention, député au Conseil des Anciens, né à Anneville-sur-Mer (Manche), le 3 décembre 1749, de Jacques Bar, marchand et de Marie Borey, mort à Thionville (Moselle), le 3 mars 1801, il était avocat à Thionville avant la Révolution, et greffier de la municipalité de cette ville, lorsqu'il fut élu, le 8 septembre 1792, membre de la Convention par le département de la Moselle, à la pluralité des voix sur 301 votants.

Il siégea à la Montagne, et, dans le procès de Louis XVI, au 3e appel nominal, ne dit que ces mots : « Louis mérite la mort. » Envoyé en mission à l'armée du nord, à la fin de 1793, il annonça à la Convention la levée du blocus de Maubeuge et, de retour à Paris, devint secrétaire de l'Assemblée après le 9 thermidor, et prit la parole pour demander de suspendre toute radiation de la liste des émigrés, dont les jacobins signalaient alors la rentrée.

Il entra au Conseil des Anciens, le 17 nivôse an IV, où il protesta contre l'admission de Job-Aymé (Voy. Aymé) au corps législatif, en sortit en 1797, et fut envoyé, le 1er prairial an V, comme commissaire près les tribunaux du département du Bas-Rhin. Favorable au coup d'état de brumaire, il fut nommé, le 28 floréal an VIII, président du tribunal civil de Thionville, poste qu'il occupa jusqu'à sa mort.

Date de mise à jour: août 2019