Durand Borel de Brétizel

1764 - 1839

Informations générales
  • Né le 23 juillet 1764 à Beauvais (Oise - France)
  • Décédé le 1er mai 1839 à Paris (Paris - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Conseil des Cinq-Cents
Mandat
Du 17 octobre 1795 au 26 décembre 1799
Département
Oise
Groupe
Modérés
Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IIe législature
Mandat
Du 20 septembre 1817 au 1er mai 1822
Département
Oise
Groupe
Majorité ministérielle
Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IIe législature
Mandat
Du 16 mai 1822 au 24 décembre 1823
Département
Oise
Groupe
Majorité ministérielle
Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IIIe législature
Mandat
Du 25 février 1824 au 5 novembre 1827
Département
Oise
Groupe
Majorité ministérielle

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député au Conseil des Cinq-cents, puis de 1817 à 1827, né à Beauvais (Oise), le 23 juillet 1764, mort à Paris, le 1er mai 1839, il était issu d'une famille dont plusieurs membres avaient occupé les fonctions de lieutenants généraux civils et criminels du bailliage.

Reçu, à l'âge de dix-neuf ans (1783), licencié en droit et avocat au Parlement de Paris, il remplit, après 1789, différentes fonctions administratives et judiciaires, fut inquiété en 1793 et remis en liberté après le 9 thermidor. Le 25 vendémiaire an IV, Borel de Brétizel fut élu, par 154 voix, député de l'Oise au Conseil des Cinq-cents. Il y fit adopter (an IV) un mode de remplacement par élection des commissaires près les tribunaux civils, et fit prendre, en l'an V, une résolution pour régulariser les droits des usufruitiers des maisons vendues nationalement avec réserve d'usufruit. Il se prononça contre la loi d'ostracisme du 18 fructidor. Dans la discussion d'un projet sur les institutions civiles, Borel, tout en louant les intentions philanthropiques du rapporteur, s'éleva contre toutes les cérémonies religieuses dont on proposait d'accompagner la célébration des actes de naissance, de mariage et de sépulture.

Le 18 brumaire trouva dans Borel un zélé partisan ; aussi vint-il prendre place, par le choix du Sénat, le 11 germinal an VIII, au Tribunal de cassation, et reçut-il, le 4 frimaire an XII, la croix de la Légion d'honneur. Il vota pour l'élévation de Bonaparte à l'empire.

Converti, après 1815, au gouvernement de la Restauration, il fut nommé conseiller à la Cour de cassation. Ce fut lui qui fut chargé (V. le Moniteur du 15 janvier 1816) d'offrir au roi, au nom des habitants de Beauvais, le mouton que cette ville, de temps immémorial, était dans l'usage de présenter aux rois de France au jour de l'an.

Peu de temps après, le 20 septembre 1817, il fut élu député de l'Oise au collège de département, par 305 voix sur 502 votants et 1,181 inscrits, contre 197 voix à M. Stanislas de Girardin. Il siégea dans la majorité ministérielle, fut réélu le 16 mai 1822, par 173 voix (278 votants, 320 inscrits), puis le 25 février 1824, dans le 1er arrondissement de l'Oise (Beauvais), par 281 voix sur 429 votants et 475 inscrits, contre 143 voix à M. Danse, magistrat.

A la fin de cette dernière législature, chargé du rapport sur le projet de loi concernant le jury, il s'opposa à la question préjudicielle élevée par M. de la Bourdonnaye, et résuma avec talent la discussion générale. Borel de Brétizel échoua aux élections de 1827 et de 1830 contre M. Levaillant.

Après la révolution de Juillet, le duc d'Orléans, qui l'avait précédemment admis, en 1814 dans son conseil particulier, le choisit, quand il fut devenu roi, pour administrer les biens considérables que le legs universel du duc de Bourbon transmit au jeune duc d'Aumale. En 1838, l'état de santé de Borel de Brétizel l'obligea à résigner ses fonctions de conseiller à la Cour de cassation. Il mourut l'année d'après.

Date de mise à jour: juin 2015


Retour haut de page