Jean-Louis Second

1743 - 1819

Informations générales
  • Né le 23 septembre 1743 à Rodez (Aveyron - France)
  • Décédé le 6 décembre 1819 à Paris (Paris - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Convention nationale
Mandat
Du 8 septembre 1792 au 26 octobre 1795
Département
Aveyron
Groupe
Montagne

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

membre de la Convention, né à Rodez (Aveyrou) en 1744, mort à Paris le 6 décembre 1819, était homme de loi à Rodez avant la Révolution. Elu, le 8 septembre 1792, député de l'Aveyron à la Convention nationale, le 6e sur 9, par 31U voix (482 votants), il prit place à la Montagne et s'exprima ainsi, dans le procès du roi, au 3e appel nominal: « Citoyens législateurs, comme homme, comme citoyen, comme juge, comme législateur, pour le salut de ma patrie, pour la liberté du monde et le bonheur des hommes, je vote pour la mort et la mort la plus prompte de Louis. Il est ridicule, il est absurde de vouloir être libre, d'oser seulement en concevoir la pensée, quand on ne sait pas, quand on ne veut pas punir les tyrans. Je n'en dirai pas ici davantage, le surplus de mes motifs est imprimé sous mon nom pour répondre à la nation, à l'Europe, à l'univers de mon jugement. » Il vota également contre l'appel au peuple et contre le sursis, et ne joua, dans l'assemblée qu'un rôle très effacé. Après la session, il fut quelque temps commissaire du Directoire exécutif, puis vécut dans la retraite à Paris.