Jean-Baptiste Digaultray

1763 - 1834

Informations générales
  • Né le 23 novembre 1763 à Quintin (Côtes d'Armor - France)
  • Décédé le 2 décembre 1834 à Quintin (Côtes d'Armor - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Assemblée nationale législative
Mandat
Du 10 septembre 1791 au 20 septembre 1792
Département
Côtes-du-Nord
Groupe
Majorité réformatrice
Régime politique
Révolution
Législature
Conseil des Cinq-Cents
Mandat
Du 15 avril 1798 au 26 décembre 1799
Département
Côtes-du-Nord

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député en 1791 et au Conseil des Cinq Cents, né à Quintin (Côtes-du-Nord) le 23 novembre 1763, d'Emmanuel Digaultray et Anne Céleste Joseph Baron, mort à Quintin le 2 décembre 1834, il était avocat à Quintin avant la Révolution.

Il devint administrateur du district de cette ville, et fut élu, le 10 septembre 1791, député des Côtes-du-Nord à l'Assemblée législative, le 4e sur 8, par 293 voix sur 436 votants. Il siégea obscurément dans la majorité.

Maire de Quintin en l'an IV, le même département l'envoya le 26 germinal an VI, au Conseil des Cinq Cents par 172 sur 184 votants. Le Moniteur est muet sur le compte de ce législateur.

Il reprit ses fonctions d'avocat par la suite, fut un des plus hauts dignitaires de la franc-maçonnerie bretonne, et mourut en léguant aux orphelins de sa région son château transformé en hôpital.

Date de mise à jour: juillet 2020