Jean-Baptiste, Michel Delorme

1744 -

Informations générales
  • Né le 5 août 1744 à Vihiers (Maine-et-Loire - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Conseil des Cinq-Cents
Mandat
Du 12 avril 1797 au 26 décembre 1799
Département
Maine-et-Loire
Groupe
Droite
Régime politique
Cent-Jours
Législature
Chambre des représentants
Mandat
Du 16 mai 1815 au 13 juillet 1815
Département
Maine-et-Loire
Groupe
Majorité

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député au Conseil des Cinq-Cents et représentant aux Cent-Jours, né à Vihiers (Maine-et-Loire), le 5 août 1744, de Jean Delorme, conseiller du roi, receveur du grenier à sel de Vihiers et de Catherine Guyonne Corbin, mort à une date inconnue, il était, avant 1789, receveur des gabelles à Vihiers.

Il resta receveur du district, et devint maire de Vihiers en 1790.

Le 23 germinal an V, il fut élu député de Maine-et-Loire au Conseil des Cinq-Cents, par 209 voix sur 239 votants, et 256 inscrits. Il présenta (17 frimaire an VI) un rapport concernant les routes foncières assises sur les édifices incendiés des départements de l'Ouest ; fit adopter (6 nivôse) un projet portant que les propriétaires des bâtiments incendiés dans l'Ouest seront déchargés de l'acquit des rentes foncières pendant le déguerpissement ; fit renvoyer au Directoire (25 prairial) la pétition du citoyen Philaire, ancien maire de la commune de Gacé (Orne), tendant à obtenir le remboursement d'avances, par lui faites pour achats de subsistances.

Favorable au coup d'Etat de brumaire, il fut nommé (an VIII) sous-préfet de Saumur, puis (4 ventôse an IX) conservateur des forêts à Angers. Il occupa ce poste pendant la durée de l'Empire, et, le 16 mai 1815, fut élu, par le collège de département de Maine-et-Loire, représentant à la Chambre des Cent-Jours, par 70 voix sur 107 votants et 283 inscrits.

Il quitta la vie politique et l'on perd sa trace après cette courte législature.

Date de mise à jour: juillet 2020