Marc, Valentin, François Regnouf de Vains

1778 - 1843

Informations générales
  • Né le 4 octobre 1778 à Avranches (Manche - France)
  • Décédé le 15 novembre 1843 à Avranches (Manche - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
Ire législature
Mandat
Du 22 août 1815 au 5 septembre 1816
Département
Manche
Groupe
Majorité ministérielle
Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IIe législature
Mandat
Du 13 novembre 1820 au 24 décembre 1823
Département
Manche
Groupe
Majorité ministérielle
Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IIIe législature
Mandat
Du 6 mars 1824 au 5 novembre 1827
Département
Manche
Groupe
Majorité ministérielle

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député de 1815 à 1816 et de 1820 à 1827, né à Avranches (Manche) le 4 octobre 1778 « de Jacques Antoine Gabriel Regnouf, écuyer, gens d'arme de la garde ordinaire du roi et de dame Clotilde Anne Philippe de la Corbière, son épouse », mort à Avranches le 15 novembre 1843, écuyer, propriétaire, délégué cantonal sous l'Empire et maire de Vains en 1813, il fut élu, le 22 août 1815, député du grand collège de la Manche, par 99 voix (196 votants, 276 inscrits).

Il vota avec la majorité, prit part à la discussion du budget, et fit une proposition tendant à ce que les receveurs généraux et particuliers et les percepteurs ne pussent prélever aucune remise sur les contributions indirectes.

Réélu député du même grand collège, le 13 novembre 1820, par 211 voix (396 votants, 501 inscrits); le 20 novembre 1822, par 193 voix (285 votants, 453 inscrits) ; le 6 mars 1824, par 187 voix (255 votants, 413 inscrits), il siégea obscurément dans la majorité et approuva toutes les mesures restrictives émanées du gouvernement. Les élections de 1827 l'éloignèrent de la vie publique.

Il avait été sous-préfet d'Avranches. Chevalier de la Légion d'honneur, du 11 août 1823.

Date de mise à jour: juillet 2015

Retour haut de page