Anne, Charles, Léonor de Roncherolles

1766 - 1840

Informations générales
  • Né le 2 mars 1766 à Daubeuf-près-vatteville (Eure - France)
  • Décédé le 8 février 1840 à Paris (Paris - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
Ire législature
Mandat
Du 22 août 1815 au 5 septembre 1816
Département
Eure
Groupe
Ultras
Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IIe législature
Mandat
Du 13 novembre 1820 au 24 décembre 1823
Département
Eure
Groupe
Ultras
Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IIIe législature
Mandat
Du 6 mars 1824 au 5 novembre 1827
Département
Eure
Groupe
Ultras
Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IVe législature
Mandat
Du 24 novembre 1827 au 16 mai 1830
Département
Eure
Groupe
Ultras

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député de 1815 à 1816 et de 1820 à 1830, né à Daubeuf-Près-Vatteville (Eure) le 2 mars 1766, mort à Paris le 8 février 1840, « fils de Charles-Antoine Tranquille de Roncherolles, marquis de Roncherolles, seigneur et patron honoraire de la paroisse de Daubeuf, capitaine de cavalerie au régiment Royal-cravates, chevalier de l'ordre royal et militaire de Saint-Louis, et de dame Marie-Thérèse-Gabrielle du Bosc de Radepont », il entra au service en 1781, émigra en 1791, et devint colonel à la première Restauration.

Elu, le 22 août 1815, député du grand collège de l'Eure, par 124 voix (218 votants, 260 inscrits), il prit place dans la majorité, et vota pour l'amnistie et contre les prêtres mariés. Réélu dans le même collège, le 13 novembre 1820, par 312 voix (443 votants, 571 inscrits); le 6 mars 1824, par 254 voix (273 votants, 483 inscrits), et le 24 novembre 1827, par 159 voix (309 votants, 406 inscrits), il continua de siéger parmi les ultra-royalistes de la majorité.

Il ne se représenta pas aux élections de 1830. Il avait été promu maréchal de camp le 1er novembre 1828.


Retour haut de page