Claude Bernard des Sablons

1757 - 1831

Informations générales
  • Né le 2 septembre 1757 à Moret-sur-Loing (Seine-et-Marne - France)
  • Décédé le 16 novembre 1831 à Veneux-les-Sablons (Seine-et-Marne - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Convention nationale
Mandat
Du 7 septembre 1792 au 26 octobre 1795
Département
Seine-et-Marne
Groupe
Girondins
Régime politique
Révolution
Législature
Conseil des Cinq-Cents
Mandat
Du 26 octobre 1795 au 20 mai 1798
Département
Seine-et-Marne

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Membre de la Convention et député au Conseil des Cinq-cents, né à Moret-sur-Loing (Seine-et-Marne), le 2 septembre 1757, de Léonard Bernard, maître maçon et de Marguerite Charmeux, mort aux Sablons, commune de Veneux-les-Sablons (Seine-et-Marne), le 16 novembre 1831, il fut élu député à la Convention par le département de Seine-et-Marne, le 7 septembre 1792, avec 316 voix sur 336 votants.

Il se montra un partisan timide de la Gironde, et, dans le procès de Louis XVI, répondit au 3e appel nominal: « Louis mérite la mort, mais j'en demande la suspension jusqu'à l'acceptation de la Constitution. »


Il entra comme conventionnel au Conseil des Cinq-cents, le 4 brumaire an IV; il y resta jusqu'en 1798, et quitta alors la vie politique.

Pus tard, il prétendit qu'il avait voté la mort du roi sans trop se rendre compte. Atteint par la loi du 12 janvier 1816 contre les régicides, il se déclara indigent; mais la police constata qu'il était propriétaire d'une maison à Paris. (Arch. nat., F7. 6710).

Date de mise à jour: août 2019